• Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+
Ils ont 18 ans, sont en première année de prépa intégrée à l’Efrei et issus de Terminales S, STI2D ou ES spé maths. Comme vous, ils veulent devenir ingénieurs et ont découvert l’école, rencontré divers interlocuteurs puis se sont inscrits au Concours Alpha et l’ont réussi. Depuis quelques mois, ils étudient sur le campus. Retour sur leurs motivations, leurs parcours et leurs expériences.

Clara, indéniablement la mascotte de la promo. Elle a l’enthousiasme contagieux et sème sa bonne humeur dans toute l’école. Pour elle, l’Efrei est « passionnante, stimulante et étonnante ».

« Ahh, l’Efrei… Comment dire que je suis sous le charme sinon que l’ambiance m’a surprise ! Je ne pensais pas rencontrer autant d’étudiants investis dans le milieu associatif. Cela créé une ambiance inter-promo pour peu que l’on s’implique un minimum : journées à thèmes, ateliers photos et vidéos, participation à divers concours, événements sportifs et culturels… 

Plus sérieusement, c’est une école très humaine. Son ouverture à l’international, la classe préparatoire intégrée et la mise en place de référents nous accompagnant durant notre Licence sont des atouts essentiels. L’Efrei a trouvé le bon équilibre pour ses étudiants entre formation professionnelle et investissement personnel. Nous sommes des étudiants concernés et intéressés par ce que nous faisons. Cette proximité fait clairement la différence avec les autres établissements ! »

Alpha

Si vous cherchez un mordu de la vie, voici Alpha. Il concilie aisément musique, sport, soirées et ses études à l’Efrei, synonymes de « travail, convivialité et de rigueur ».

« J’ai longtemps été indécis vis-à-vis de mon orientation… Jusqu’au jour où je me suis dit : « Pourquoi pas une école d’ingénieur ? Et pourquoi pas l’Efrei ? » Les formations proposées sont très pertinentes : bon classement de l’établissement, débouchés variés, parcours d’anciens élèves intéressants… J’ai eu le déclic lorsque j’ai participé auSerious Game de l’Efrei. L’exercice m’a passionné. 

Après un semestre ici, j’ai davantage confiance en moi et j’espère obtenir mon diplôme après mon Master. Les cours sont instructifs et nous bénéficions d’un suivi personnalisé de la part des professeurs, même si je travaille dur en dehors des heures de cours. La clé, c’est de se défouler. J’écoute beaucoup de rap, je pratique plusieurs activités sportives et je participe à de nombreuses soirées. Il faut savoir trouver le juste équilibre. »

Arthur

L’incarnation de la détermination, c’est plutôt Arthur. L’étudiant sait ce qu’il aime : ses études, oui, car il a trouvé sa voie… Bien qu’il préfère dévorer quelques romans et moments entre amis Efreiens. Une expérience « agréable, intéressante et fun ».

« En fin de Terminale, j’avais une idée précise de ce que je voulais : une école qui ait une formation en réseau et en sécurité informatique ; un établissement parisien pour devenir indépendant et me responsabiliser ; un lieu fort en lien social et avec une bonne dose de sport.

Inutile de réaliser plusieurs examens, je n’ai passé que le Concours Alpha. Il regroupait les établissements qui m’intéressaient comme l’Esigetel et l’Efrei. J’ai réussi avec succès, tout comme mes premiers mois sur le campus. Après un semestre, je ne regrette absolument pas mon choix. Et grâce à l’Efrei, je sais que j’ai trouvé ma voie. »

 

Oceane

Océane, l’élève studieuse par excellence. Grâce à une vie estudiantine rythmée, elle prend désormais le temps de faire de nouvelles rencontres et s’investit même dans la vie associative de l’école. Aujourd’hui, son quotidien rime avec «appliqué, ambiancé et motivant ».

« J’étais vouée à ce métier car mon père exerce dans le milieu depuis plusieurs années. J’ai donc décidé de passer le Concours Alpha et j’ai été prise. Tout s’est enchaîné très rapidement. Mes premiers mois à l’école sont plus que satisfaisants, les cours m’intéressent beaucoup ! Cependant, il faut faire preuve de sérieux et ne pas manquer de cours pour ne pas accumuler de lacunes et assurer sa réussite.

Que je vous rassure, je ne m’intéresse pas qu’aux maths (ma matière favorite). Je consacre aussi du temps à mes heures de code pour passer le permis… Et aux loisirs, bien sûr ! Nous étudions dans une école où il fait bon vivre. Les rencontres, les sorties et l’investissement dans une association sont courantes. Désormais avec EPS, l’association photo et vidéo, je capture tous les instants phares des événements de l’école… Pour ne rien perdre de notre passage ici ! »

 

Abel

Abel, l’étudiant ultra connecté. Son univers gravite autour de l’informatique. D’ailleurs, selon lui, l’Efrei se résume en ces mots : « Informatique. Compétences. Rigueur. »

« L’obtention d’un diplôme d’ingénieur reconnu par la CTI et les débouchés sont, selon moi, les deux atouts majeurs de l’école. Cela m’a donné envie d’y étudier. Je me suis donc rendu à la Journée Portes Ouvertes où j’ai été conquis par cet établissement sérieux et compétent (ce qui n’est pas le cas de tous…).

C’est un challenge au quotidien. Il faut s’accrocher car le niveau s’avère plus élevé que prévu. Mais les matières sont intéressantes et motivantes : j’adore la physique, la programmation et l’entreprenariat. A côté de cela, la vie étudiante est intense, il y a une bonne ambiance notamment grâce aux nombreuses associations présentes dans l’école. D’ailleurs, l’an prochain, mon objectif c’est de m’investir dans l’une d’entre elles… Et de réussir, évidemment ! »

13 mars 2014

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+