• Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+
 

Chaque année, 18% de filles intègrent l’Efrei : 50 % après le Bac, 40 % après les classes préparatoires et 10% après un DUT, un BTS ou un diplôme universitaire.

Pourtant très recherchées par les entreprises, les femmes sont encore trop peu nombreuses à embrasser des carrières d’ingénieur. Dans le cadre de l’opération « Tu seras ingénieure, ma fille » de Pasc@line – association de promotion des métiers du numérique -, l’Efrei publie les témoignages de 5 ingénieures Efrei en vue de faire reculer les stéréotypes de la profession :

 
 

5 mars 2014

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+