Fériel Bouakkaz présente le hacking éthique sur BSmart - Efrei Paris

Fériel Bouakkaz
présente le hacking éthique sur le plateau BSmart

Fériel Bouakkaz
présente le hacking éthique sur le plateau BSmart
arrow-down

Fériel Bouakkaz a été la 1ère femme de France à obtenir l’habilitation CEI. Celle-ci lui permet d’être instructeur CEH (Certified Ethical Hacker). Invitée sur le plateau de Delphine Sabattier, le 20 juillet 2020, elle fait la promotion des métiers de la cybersécurité.

La 1ère femme habilitée CEI en France

Fériel Bouakkaz est enseignante-chercheuse à Efrei Paris. Elle enseigne la cybersécurité, notamment en M1 et M2, et propose aux étudiants de passer la certification CEH (Certified Ethical Hacker). Cette certification internationale, reconnue au sein des entreprise, repose sur 35h de préparation suivies d’un examen individuel, proposé pour la première fois en juin dernier aux étudiants Efrei Paris.

Pour être habilitée à faire passer cet examen, Fériel a dû elle-même se faire habilitée CEI par l’EC-Council. A l’obtention de son habilitation d’instructeur, elle apprend être la première femme de France à disposer de ce titre.

Interviewée par Delphine Sabattier pour B Smart, Fériel insiste sur l’importance de sensibiliser les jeunes aux métiers de la cybersécurité. Pour « vendre » les métiers à des étudiantes, il faut et de rompre l’image d’Épinal du hacker un peu geek, portant un sweat à capuche. Les métiers de la cybersécurité recrutent, ils s’adressent tout autant aux femmes qu’aux hommes… et le parcours de Fériel en témoigne. Pour parvenir à attirer plus de jeunes filles vers ces métiers, il convient aussi de montrer plus de modèles féminins. C’est chose faite dans l’émission Smart Tech pour B smart TV.

La certification CEH au sein du campus Efrei Paris

Étant habilitée CEI, Fériel peut à la fois coacher des étudiants pour la certification et faire passer le CEH. Suite à 35h de préparation (alliant théorie et pratique), une quarantaine d’étudiants Efrei Paris a tenté de décrocher la certification CEH en juin 2020. Avec plus de 65% de réussite, les étudiants affirment leur volonté d’intégrer des aspects professionnalisants et certifiants,  dès leur formation académique.

Outre la validation technique, passer une certification comme le CEH démontre une curiosité professionnelle et la capacité à se former. Cela valide un savoir-faire et un savoir-être ; améliore la qualité d’un profil d’expert, son employabilité … et son salaire. Cette appétence pour la formation reste fondamentale dans les métiers du numériques. Elle est d’autant plus importante en cybersécurité, où l’obsolescence rapide des savoirs est la norme.

CEH

La cybersécurité à Efrei Paris

Fort du succès de sa majeure cybersécurité, Efrei Paris innove pour la rentrée 2020 avec différents formats et cursus en cybersécurité. Tour d’horizon des formations proposées :

 

Pour accompagner les étudiants cybersécurité dans une vision concrète de leur matière, Efrei Paris sera présente, avec ses étudiants et ses enseignants à deux rendez-vous majeurs du secteur :

  • LeHACK, du 18 au 20 septembre 2020
  • Le FIC, Forum International de la Cybersécurité, du 19 au 21 janvier 2021.

23 juillet 2020

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+