Efrei Home vu par une étudiante : Zoé - Efrei Paris
Image couverture-Zoé
21 Avr 2020
Vie de l'école
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Efrei Home vu par une étudiante : Zoé

Efrei Paris a exceptionnellement fermé ses portes vendredi 13 mars pour les étudiants et lundi 16 mars pour les salariés.
Cependant, cette fermeture ne signifie pas que les cours sont annulés, car en tant qu’école de numérique, ce scénario avait déjà été envisagé.
Les cours sont donc assurés, à distance, par les enseignants d’Efrei Paris et les élèves confinés ont tous les outils en main pour poursuivre leur apprentissage. Voici quelques témoignages de cette nouvelle organisation avec dans cet article le témoignage de Zoé.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. En cette période de confinement, Efrei Paris a instauré le télétravail pour les salariés et les cours en ligne pour tous les étudiants. La bonne volonté a accompagné cette mise en place et après un mois d’exercice, découvrez comment le vivent les étudiants à travers le témoignage de Zoé.

  • Avez-vous été informés rapidement de la mise en place de cours à distance ? 

« Du côté de la M1 majeure IRV (Imagerie et Réalité Virtuelle) tout s’est passé très rapidement avec la mise en place du confinement. L’équipe enseignante et en particulier notre responsable de majeure Mr Nicolas Flasque ont réagit dans la foulée en créant les différents espaces de cours sur l’outil Microsoft Teams et en nous inondant d’une flopée de mails explicatifs de la marche à suivre.

Cependant, pas mal d’incertitudes demeurent quant aux partiels de fin d’année dans certaines matières ce qui n’est pas pour nous rassurer. »

  • Votre stage a-t-il été repoussé ou le faites-vous en télétravail ?

« Concernant mon stage cela va entièrement dépendre de la date de fin de confinement. Après avoir reçu un appel de la RH, nous avons convenu que si le confinement se terminait début mai je commencerai mon stage 1-2 semaines plus tard que la date prévue initialement cependant si celui-ci venait à être prolongé l’entreprise me fournirait le matériel nécessaire afin de commencer mon travail à distance. »

  • Les moyens utilisés vous satisfont-ils (Teams, Zoom…) ?

« Pour les cours les professeurs ont quasiment tous adopté Teams (à quelques exceptions près par exemple l’anglais). L’outil est plutôt satisfaisant tant que l’état de la connexion chez soi est bon et plutôt simple d’utilisation. Disons qu’il est adéquat pour les cours, dans la mesure où une seule personne a sa caméra ou son partage d’écran (généralement le professeur), ce qui n’empêche pas malheureusement les éventuels problèmes de freeze, lag etc pouvant survenir.

Donc, côté étudiant l’expérience est « ok », néanmoins je pense que c’est beaucoup plus laborieux pour les professeurs qui habituellement ont un retour visuel quant à la compréhension/incompréhension des étudiants face à leurs propos ce qui n’est pas le cas sur Teams. Devoir parler face caméra sans retour visuel et attendre un retour audio des quelques étudiants attentifs qui « osent » parler pour répondre aux questions n’est pas chose aisée (pour l’avoir expérimenté lors de présentations de projets). Le deuxième et dernier point noir de Teams, c’est le spam par mail : chaque fois qu’on est ajouté à un groupe, chaque fois qu’une réunion est programmée/va commencer ont reçoit un mail, ce qui « pollue » pas mal celle-ci (d’ailleurs je vais de ce pas créer un dossier pour Teams et ajouter une règle de tri).  »

  • La mise en place a-t-elle été compliquée ?

« Alors, étonnamment les professeurs ont été dès le début plutôt à l’aise avec les outils. Alors oui, certains demandent la confirmation que leur micro fonctionne bien, mais de manière générale ils savent où mettre les fichiers de cours, comment lancer un partage d’écran, prendre la main lors d’un partage d’écran pour aider l’étudiant à résoudre ses problèmes de débug, enregistrer la conférence etc. »

  • Trouvez-vous que la qualité des cours a été impactée ?

« En IRV (Imagerie et Réalité Virtuelle) pas tant que ça au final, les fonctionnalités que j’ai détaillées ci-dessus parviennent à contrebalancer l’aspect non visuel des cours en ligne. Encore une fois, sauf exception du module de cours fait par notre parrain de majeure Lumiscaphe, qui devait incorporer tout un tas de travaux pratiques sur les outils, séances de tests avec des casques de VR, des tablettes pour les applications en Réalité Augmentée etc. Par conséquent l’intérêt des ces cours est particulièrement altéré et nous sommes tous déçus à ce niveau car cela devait constituer les premières véritables expériences avec du matériel inhérent à notre majeure (le manque de fonds et de matériel style casques de VR étant le plus gros bémol de la majeure). »

  • Et surtout comment vous le vivez ? Est-ce que c’est plus facile ? Est-ce que la charge de travail est trop importante ? 

« Point positif, comme je suis les cours chez moi cela me fait gagner le temps de trajet, qui est habituellement d’une heure depuis quatre ans, donc deux heures par jour cinq fois par semaine ce qui n’est pas négligeable. Au niveau de la charge de travail avec les projets dans chaque matière, le PA8, les TPs à rendre, et les présentations multiples, même sans les DE celle-ci est assez conséquente et difficile à gérer en particulier lorsque 70% de la journée est réservée aux cours. Par conséquent j’avoue avoir un peu de mal à tenir le front surtout quand celui-ci est multiple. La gestion des projets est d’autant plus difficile qu’aucun contact autre qu’en ligne ne peut être établi entre les différents acteurs, accentuant la probabilité qu’il n’y ait en définitive qu’une seule personne contribuant a celui-ci. »

  • Avez-vous mis en place des actions en ligne pour garder/créer des liens avec vos camarades/vos collègues ?

« Alors pas du tout en réalité ! Outre les habituelles conversations Messenger/Discord entre camarades de classes et/ou amis qui sont alimentées quotidiennement, nous n’avons pas réellement organisé « d’actions/événements ». Enfin… On joue occasionnellement ensemble lorsque notre agenda nous le permet. » 

Zoé NIDDAM

M1 Majeure Imagerie et Réalité Virtuelle