LES START-UPS D'EFREI ENTREPRENEURS #3 : ProPR Consulting - Efrei Paris

LES START-UPS D'EFREI ENTREPRENEURS #3 :
ProPR Consulting

L’entrepreneuriat fait partie intégrante de la pédagogie d’Efrei Paris, qui abrite d’ailleurs en son sein une structure dédiée à cette discipline. Tous les ans, Efrei entrepreneurs accueille de nouvelles start-ups pour les accompagner dans leur développement. Rencontre l’un d’entre elle : ProPR Consulting.

LES START-UPS D'EFREI ENTREPRENEURS #3 :
ProPR Consulting
arrow-down

L’entrepreneuriat fait partie intégrante de la pédagogie d’Efrei Paris, qui abrite d’ailleurs en son sein une structure dédiée à cette discipline. Tous les ans, Efrei Entrepreneurs accueille de nouvelles start-ups pour les accompagner dans leur développement. Rencontre l’un d’entre elles : ProPR Consulting.

Efrei Entrepreneurs a pour vocation d’accompagner, jusqu’à la création de leurs entreprises, les élèves porteurs d’idées et de projets intégrant des technologies innovantes. Pour certains, cet accompagnement se réalise au sein de l’incubateur. La mission de l’incubateur est d’accompagner ces jeunes startups en leur offrant un cadre favorable (bureaux aménagés, infrastructures…) et un accompagnement professionnel.

Présentation de rapide de ProPR Consulting en quelques mots ?

ProPR Consulting est une société spécialisée dans l’e-reputation des particuliers. Nous leur fournissons des outils numériques permettant de nettoyer intelligemment leurs réseaux sociaux. Les étudiants sont notre cible principale.
En effet, étant sur les réseaux sociaux depuis leur plus jeune âge et à la recherche d’opportunités professionnelles tout au long de leur scolarité (stages, alternances, emplois…), ils sont les plus concernés par cette problématique d’e-reputation dans le recrutement.

Nous avons décidé de proposer le logiciel à leurs écoles afin qu’elles mettent gratuitement à disposition de leurs étudiants notre outil.

Est-ce que vous pouvez parler de vous et de votre parcours rapidement ?

Mon parcours scolaire est assez standard. Après avoir obtenu un Bac S au lycée Marcel Pagnol de ma chère ville d’Athis-Mons, j’ai intégré Efrei Paris en prépa intégrée sans passer de concours (grâce au système des grands classés).

J’ai ensuite suivi mes trois premières années, puis le master Business Intelligence. J’ai adoré mes années à Efrei Paris d’ailleurs. J’ai eu l’opportunité de stimuler mes envies entrepreneuriales grâce aux différents projets proposés (projet transverse, PA8, projet de fin d’études) …

En parallèle d’Efrei Paris et de mes cours de batterie, j’ai pu lancer différents projets. Mon tout premier était CustomTech Paris. Avec deux amis, nous customisions les iPhones de nos clients en changeant le châssis et les boutons du téléphone. C’était inédit en France. J’ai pu apprendre les bases de la gestion d’entreprise, de la communication, de la relation client … Magnifique expérience.

Qu’est-ce que vous a apporté l’Efrei Paris dans votre projet ?

Déjà, tout au long de mon cursus, une certaine théorie entrepreneuriale. Nous avons la possibilité de suivre différents cours intéressants de finance, de comptabilité, de communication, d’e-reputation, de relation client, de gestion de projet, d’innovation … Sans nous en rendre compte, nous devenons progressivement des entrepreneurs en herbe durant notre scolarité.

Ensuite, l’Efrei Paris m’a aussi permis de réaliser mon stage de fin d’études pour ProPR Consulting, ma propre société. J’ai pu, sous la houlette de Muriel Agbo et au sein de l’incubateur, mûrir mon projet pendant 6 mois. Je pense que cette opportunité a été cruciale pour moi. Si j’avais dû faire un stage plus « traditionnel », je n’aurais pas pu autant travailler pour ma société.

Le plus grand bénéfice que vous retirez de l’incubation c’est la mise en relation ou le mentorat ?

Le mentorat. Être suivi par des personnes de qualité comme Muriel Agbo ou Jean François Lambert n’a pas de prix ! Leurs conseils valent de l’or, et j’ai beaucoup d’admiration pour eux.

 

Quelle a été la plus grande difficulté  dans la construction du projet, dans le fait de se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Je pense que je n’ai toujours pas rencontré LA plus grande difficulté, car j’en apprends tous les jours. Par exemple, le confinement m’oblige à diminuer mes contacts avec les écoles.
Sinon, je pense que le lancement juridique de l’entreprise a été l’étape la plus laborieuse. Nous avons plusieurs problèmes avec la chambre de commerce et notre banque. Cette étape a pris plusieurs mois, au lieu de quelques semaines ! Heureusement que tout est réglé maintenant.

Se lancer dans l’entrepreneuriat peut être compliqué sans rigueur. Se lever tous les jours pour un projet qui n’apporte aucune promesse lucrative relève de la passion. En effet, malgré les business plans ou les études de marché, nous ne sommes jamais à l’abri d’un échec ! Finalement, le plus dur est de conserver cette passion et une certaine confiance en son projet dans les (nombreux) moments de doute.

Si vous aviez un conseil à donner à des étudiants qui hésitent à se lancer dans l’entreprenariat, est-ce que ce serait de travailler leur réseau ?

Non, pas le réseau au contraire. Je pense que le plus important est de travailler ses bases entrepreneuriales : faire un business plan, connaître sa cible, sa clientèle, savoir établir un persona, être capable de sortir de l’idée « je dois cacher mon projet pour ne pas qu’on me le vole » et pouvoir au contraire le confronter à sa clientèle potentielle.
Les bases sont très importantes pour se lancer, avant-même de travailler le réseau. Sans ces bases, le projet a de grandes chances de tomber à l’eau.
Le réseau servira ensuite, lorsqu’ils seront capables de prouver à n’importe qui que leur projet est viable.

 

Retrouvez ProPR Consulting :

Sur leur site internet

Sur Linkedin 

Sur Twitter 

8 avril 2020

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+