Deuxième édition du club RH

Deuxième édition du club RH
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Mardi 20 février, s’est déroulée la 2e édition du club RH qui a réuni chargés de recrutement, élèves-ingénieurs et responsables des relations entreprises Efrei Paris afin de mener une réflexion sur les mutations de la relation école-entreprise à l’heure du digital.

 

5 entreprises Devoteam, Deloitte, Sopra Steria, MindPlugg, Carrefour ont répondu présent pour cette seconde édition du club RH qui avait pour objectif d’échanger sur l’évolution du rôle des campus managers et chargés de recrutement ainsi que de définir les bonnes pratiques sur les supports mobiles et des réseaux sociaux auprès de la génération Z.

« Lors de ce deuxième Club RH, nous avons essayé de repenser les Ressources Humaines sous l’effet de la transformation digitale. Les échanges sur l’impact des réseaux sociaux avec nos partenaires entreprises et nos étudiants ont permis de confronter les expériences et de faire émerger de nouvelles idées. » précise Agnès Behar, directrice du développement Efrei Paris.

Pour apporter le point de vue étudiants, Eric Hantala [Promo 2018] et Joachim [Promo 2019] respectivement ancien et nouveau présidents de l’association PISTE, association chargée d’organiser, en coordination avec le service des Relations Entreprises, les événements professionnels.

 

Olivier Balle, manager MindPlugg, société de conseil spécialisée, apporte son point de vue : « Les sociétés de notre taille et de notre domaine se dotent parfois de trop d’outils marketing et com RH pour « maquiller » une réalité différente. En tant que société de conseil spécialisée, nous misons sur une communication et un relationnel irréprochables pour attirer et fidéliser nos collaborateurs.  Si notre communication reste épurée et peu outillée, notre relation avec les écoles, nos collaborateurs et nos candidats repose sur des relations de travail saines, honnêtes, transparentes et sans formalités particulières. Les réseaux sociaux et autres canaux de communication nous seraient utiles si nous souhaitions toucher une population à l’échelle internationale… »

 

Regards croisés sur des pratiques qui varient selon la taille et le marché de l’entreprise avec toujours un objectif en tête : recruter les jeunes ingénieurs.

10 mars 2018

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+