• Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

A l’instar de l’Efrei et de l’Esigetel, de plus en plus de Grandes Ecoles d’ingénieur en France choisissent de se regrouper. Le Figaro étudiant a rencontré  les directeurs des écoles qui ont adopté cette stratégie et expose, dans son article « Quand l’union fait la force » paru le 5 octobre 2011, les raisons de leur choix.

En 20 ans, plus de 90 nouvelles écoles ont vu le jour en France et il existe, à présent, plus de 250 écoles d’ingénieur. La conclusion est simple : « une école d’ingénieur ne peut plus rester isolée »  si elle veut rester visible et accroître sa notoriété en France et à l’international.

Conscients de cette problématique, le ministère de l’Enseignement supérieur & de la Recherche et la CDEFI – Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs –encouragent la stratégie du regroupement d’écoles. Les établissements  mutualisent ainsi leurs forces, développent des synergies entre eux et peuvent proposer, aux étudiants, une offre pluridisciplinaire.

25 octobre 2011

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+