• Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

La 3e édition d’Innovation Day s’est déroulée le jeudi 10 avril 2014. Ce concours organisé par l’Efrei récompense les meilleurs projets de M1. Cette année, c’est « Pills-o-matic », un projet de pilulier électronique qui a séduit le jury composé de grandes entreprises.

Innovation-Day

« Et le premier prix est attribué à… « Pills-o-matic » ! » C’est ému que le groupe d’élèves s’est dirigé vers l’estrade du Grand Amphi de l’Efrei, le jeudi 10 avril 2014, suite à l’annonce de sa victoire à Innovation Day. Ce concours organisé par l’école récompense les meilleurs projets réalisés par les étudiants dans le cadre de leurs enseignements en Master 1. Aurélien, Sébastien, Alexandre, David, Gauthier, Antoine, Jean-Baptiste et Pierre [promo 2015] ont triomphé grâce à leur pilulier électronique intelligent.

Le concours a débuté à 13h30. Chaque équipe disposait de 20 minutes pour présenter son projet devant les 27 jurés ; s’ensuivait un échange de questions / réponses. Cette année, 6 équipes ont présenté leurs projets tous plus innovants les uns que les autres devant un jury composé de représentants de grandes entreprises diverses. Tous les domaines étaient sollicités : Architecture des systèmes d’information, Informatique et finance de marchés, Ingénierie logicielle et Image & réalité virtuelle. Résultat : des projets variés comme une imprimante pliable, un bracelet électronique et même un jeu vidéo ! La concurrence était rude…

 

« Un projet marquant »

Pour départager les étudiants, chaque projet était noté sur son innovation, sa réalisation, son business model et, bien sûr, sa présentation. Les équipes ont été récompensées en fonction de leur classement… Mais « Pills-o-matic était le projet le plus marquant, notamment grâce à la démonstration que l’équipe a faite du pilulier qu’ils avaient imprimé en 3D. L’objet a un côté pratique et a de fortes chances d’être développé sur le marché », s’accorde à dire le jury.

En remportant le concours, les huit étudiants de « Pills-o-matic » profiteront de trois jours de conseils au sein de l’entreprise Anéo. Ils ont également remporté des coffrets Dassault Systèmes et d’autres goodies… « Nous ne réalisons toujours pas que nous avons gagné le concours. Tous les projets étaient intéressants, beaucoup d’entre eux étaient même aboutis. C’est très valorisant pour nous, cela nous incite fortement à poursuivre le développement du projet. D’ailleurs, nous aimerions le faire passer en « Projet de Fin d’Etudes » l’an prochain », déclare Sébastien.

 

Des élèves ambitieux

« Pills-o-matic » séduit. Les étudiants à l’origine du projet l’ont bien compris. « C’est Sébastien qui a eu l’idée du pilulier suite à un événement familial. Il fallait trouver une solution au problème d’oubli de la prise des pilules de la part des personnes âgées semi-autonomes », raconte Aurélien au nom de l’équipe.

Une personne de confiance remplit la boîte de médicaments qui s’ouvre automatiquement à chaque fois qu’une pilule doit être prise. L’objet est également relié à une interface web pour prévenir un médecin si la prise n’a pas été effectuée. « Nous participons à divers concours pour sortir du cadre scolaire, obtenir l’avis de professionnels et mener le projet à bien, jusqu’à son développement sur le marché », poursuit-il avec enthousiasme. « Amis à la base, nous avons appris à travailler ensemble et à être complémentaires. »

L’équipe a d’ailleurs présenté son projet à la « bourse de la Fondation Steria ». L’entreprise éponyme sollicite chaque année les écoles et les incite à réaliser des projets technologiques mêlant solidarité et informatique. Le pilulier électronique a remporté le Prix du public, grâce aux votes des internautes sur Facebook. Dans le concours de la Fondation Steria, l’Efrei est régulièrement en finale ; elle l’a remporté deux fois : en 2007 et en 2012.

14 avril 2014

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+