Naval Instruments Coup de Coeur Sopra Steria du Printemps des Entrepreneurs 2019

Naval Instruments Coup de Coeur Sopra Steria du Printemps des Entrepreneurs 2019
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Une nouvelle édition du Printemps des Entrepreneurs organisé par Efrei Paris a eu lieu le 26 mars dernier dans les locaux du partenaire : Sopra Storia.

Organisé depuis 2009, le Printemps des Entrepreneurs permet de mettre en lumière l’esprit d’innovation et la fibre entrepreneuriale des étudiants et jeunes diplômés d’Efrei Paris. C’est l’occasion, pour les élèves, de présenter leur projet de création d’entreprise, quelqu’en soit l’avancée, et d’exposer leur pitch devant un jury composé de professionnels, de banques, d’investisseurs, et d’experts de l’innovation.

Pour cette édition 2019, près de 50 étudiants ou diplômés d’Efrei Paris ont postulé et 12 projets ont été présentés devant un jury composé de la direction d’Efrei Paris, des membres d’EFREI Business Angels, de Cèdre Ventures, de financeurs (BPI France, Réseau Entreprendre, Banque, fonds d’investissement) et d’experts de l’innovation (Microsoft, Sopra Steria, chefs d’entreprise…).

Printemps_Img_750

Naval Instruments gagnant du prix Coup de Coeur de Sopra Steria

Printemps_Img_750_2

Partenaire du Printemps des Entrepreneurs 2019, Sopra Storia a remis un prix à leur projet Coup de Coeur : Naval Instruments, porté par les étudiants : Gwendal Levrel et Nathan Rousselot (1ère année de prépa intégrée classique). Naval Instruments est un projet qui vise à proposer des ordinateurs de bord open source pour bateau. Ces ordinateurs réunissent tous les outils de navigation nécessaires pour la bonne pratique de la voile et permettent aux utilisateurs d’ajouter des fonctionnalités qu’ils jugent utiles. L’objectif de ce projet est de se positionner sur un prix très abordable, ce qui n’existe pas encore.

« Naval Instruments a, selon nous, un fort potentiel et se situe sur un marché demandeur, et nous pouvons nous y placer de manière très compétitive. »

Gwendal Levrel

Désormais détenteurs d’un chèque de 1 000€ de Sopra Steria, les deux étudiants ont déjà une idée très précise de comment cette somme va aider Naval Instruments :

« Nous allons acheter une imprimante 3D, l’entrée de gamme est à 300€, et des bons matériaux  d’impression, ça peut être du plastique, de la fibre de carbone, mais il faut de la bonne qualité. »

Nathan Rousselot

« Il a fallu choisir parmi ces 12 projets, un coup de coeur pour Sopra Steria. Donc on a choisi l’équipe Naval Instruments, qui a un projet déjà très avancé, bien détaillé, ils ont fait une belle étude de marché, ils se sont renseignés auprès des clients potentiels, ils ont étudié leur business modèle… Et en plus c’est sur la thématique d’instruments de navigation, de la voile notamment, et la voile c’est quelque chose qui nous tient à coeur chez Sopra Steria parce qu’on est partenaires de longue date de la course Croisière EDHEC. »

Fabrice Losson, directeur des relations avec l’enseignement supérieur à Sopra Stéria

 

Le Printemps des Entrepreneurs, un tremplin pour tous les projets

Pour les projets qui ne sont pas Coup de Coeur, une légère déception certes, mais les avantages de la participation au Printemps des Entrepreneurs sont multiples. Tout d’abord, participer au Printemps des Entrepreneurs permet d’être sélectionné pour un accompagnement et/ou un hébergement au sein de l’incubateur d’Efrei Entrepreneurs et bénéficier de son écosystème. Pour les participants c’est également l’opportunité d’obtenir des conseils et des suggestions du jury :

« Ça m’a permis de me rendre compte qu’il y a des choses à changer dans ma présentation pour être plus fluide. »

Romain Mathieu, projet d’application de click, pay & collect dans les festivals, M2 E-Business en alternance.

« Le jury nous a aidé à savoir dans quelle direction orienter le projet, Par exemple, ils nous ont dit lesquelles de nos fonctionnalités séduiront le plus. »

Zakarya Mokhtari, membre du projet Easytrain, L3 CYCLE INGÉNIEUR par apprentissage, Parcours Logiciels et Systèmes d’information

« Au moins on s’est fait connaître par des professionnels. »  

Sonia Helaoui et Allan Girault, membres du projet Augusto, M2 E-Business en alternance

« Ça m’a donné envie de monter une start-up alors que ce n’était pas une option de base. »

Sonia Helaoui

Tous les participants ont apprécié les « retours constructifs » du jury « bienveillant » qui permettent de « tester l’attractivité du concept », d’ « obtenir des suggestions et des remarques qui poussent à faire des ajustements » pour atteindre un projet final concret.

Printemps_Img_750_3

L'entreprenariat au coeur de la pédagogie d’Efrei Paris

Si certains groupes sont très stressés par ce premier passage devant un public, d’autres comme les membres du projet Augusto, utilisent cette opportunité comme un entraînement pour la Start Up Week.

Projet tutoré d’un an proposé au sein des Programmes Spécialisés dans le Bachelor Marketing Digital et le Master E-Business, la Start Up Week pousse les élèves à fonder un projet et se lancer dans l’aventure start-up. Ils doivent soutenir leur idée plusieurs fois dans l’année avant le jury final qui intervient en mai pour les étudiants Master et en septembre pour les étudiants Bachelor.

Le Printemps des Entrepreneurs offre aux projets les plus convaincants la possibilité d’intégrer l’incubateur de start-up IT d’Efrei Paris.
Depuis de nombreuses années, Efrei Paris s’attache à aider ses élèves à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale grâce à l’incubation. L’école s’est dotée d’un incubateur technologique performant, qui a pour vocation d’accompagner, jusqu’à la création de leur entreprise, les élèves et anciens étudiants ayant des idées, des projets intégrants des technologies innovantes.

L’incubateur organise régulièrement des ateliers et des conférences sur des thèmes importants de l’entrepreneuriat (financement, marketing, juridique…) et propose un accompagnement individuel pour tout projet dans le numérique au stade de l’idée ou plus avancé. L’incubateur accompagne actuellement 12 start-up dont Afterdata qui propose aux entreprises de prédire le comportement de leurs clients grâce à de l’intelligence artificielle, menée par Aurélien Monier, un ancien d’Efrei Paris, sorti en 2006 et présent lors de l’événement.

29 mars 2019

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+