Hand-e, la prothèse à bas prix - Efrei

Hand-e, grand vainqueur de la TechDay 2021, propose de démocratiser l’accès aux prothèses de main robotisées. Imprimées en PLA, dotées de fonctionnalités simples et réduites au maximum, les mains robotisées Hand-e sont accessibles à faible coût.

Le projet : Comment parvenez vous à rendre accessible à tous une prothèse ?

La prothèse que nous proposons est bon marché ; elle est produite en plastique PLA (Acide polylactique), un plastique biodégradable.

Pour réduire les coûts et nous focaliser sur différentes fonctionnalités, nous utilisons une carte Arduino qui possède le rôle de cerveau de la prothèse. Cette approche permet de fabriquer pour 80 € une prothèse accessible à tous. Pour cela, nous sommes partis d’un projet opensource INMOOV pour l’adapter à l’utilisation d’une prothèse.

INMOOV est un projet opensource français dont le but est de mettre à disposition des fichiers et des méthodes pour la réalisation d’un robot.

Hand-e fonctionne de la manière suivante : elle possède 3 capteurs qui sont branchés sur le biceps et en fonction du nombre de contractions réalisées par la personne, la prothèse réalisera le mouvement associé.

Comment vous est venue l'idée de ce projet ?

Tout est venu de Nathan, passionné par l’impression 3D et notamment par les prothèses. On s’est rendu compte que ce projet mêlait des domaines très variés tels que l’impression 3D, l’électronique mais également le codage. En utilisant Fusion 360 on a réussi à pousser plus à fond les modèles existants, en rajoutant certains composants comme des capteurs EMG (capteurs myoélectriques qui captent l’activité électrique des muscles). Il a fallu remodéliser la prothèse car la carte Arduino ne rentre pas dans le bras. Contrairement aux prothèses existantes déjà sur le marché, nous avions un objectif de base : réduire le coût de création d’une prothèse.

Un pitch de 6 minutes pour convaincre : vos impressions cet exercice ?

Un pitch de 6 minutes est un vrai défi puisqu’il faut présenter le projet en gardant les aspects essentiels à retenir.

Nous avons beaucoup apprécié cet exercice et nous y avons mis tout notre cœur et notre énergie ! C’est donc une belle récompense pour nous que notre projet plaise.

C’est quoi la suite ?

Pour le moment, nous n’avons pas forcément l’objectif de rendre notre projet opensource. Cependant, si notre projet intéresse certaines personnes qui s’y intéressent ou qui souhaitent l’améliorer, nous sommes prêts à partager notre code et notre montage.

Néanmoins, un problème persiste : celui de l’emboîture entre le corps du patient et la prothèse qui est le travail d’un prothésiste.

L'équipe

nathan_teboul

Nathan TEBOUL

severine_benier

Séverine BENIER

lisa_raoul

Lisa RAOUL

tourkia_nasfi

Tourkia NASFI

Sara MILFORT