Une semaine d’échanges culturels
avec l’association IWeek

Une semaine d’échanges culturels
avec l’association IWeek
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Du 10 au 17 mars 2018, s’est tenue la semaine internationale d’IWeek Efrei, association étudiante qui accueille, pendant une semaine chaque année en mars, des étudiants étrangers d’universités partenaires pour un programme de visites et d’échanges culturels. Retour sur cette association dont les actions favorisent l’ouverture interculturelle au sein d’Efrei Paris depuis déjà 15 ans.


Cette année, 11 étudiants venus du Brésil, de Russie, de Suisse, d’Inde, de Pologne et du Danemark ont participé à la semaine internationale d’IWeek.

Hébergés chez les membres de l’association, les étudiants étrangers ont eu l’opportunité de découvrir la culture française à travers sa gastronomie, ses vins, les visites de Paris. Ainsi pour une cotisation de 80€,  les IWeekers ont eu la chance, cette année, de découvrir le Louvre, l’Opéra Garnier, Notre Dame, la Sainte Chapelle, les Catacombes, la Tour Eiffel de nuit, entre autres, avant de se lancer le soir dans des soirées karaoké, beerpong, ou étudiantes…

En échange, les étudiants n’ont qu’un seul impératif : représenter et présenter leur université et ses programmes d’échanges lors de la journée internationale.


Un long travail de préparation

L’activité d’IWeek n’est visible qu’une semaine, mais l’équipe, constituée d’une dizaine d’étudiants, travaille toute l’année en amont pour rendre cette semaine inoubliable.

En coordination avec les universités partenaires d’Efrei Paris, ils font la promotion du programme IWeek à l’étranger et épluchent les dossiers de candidature. Le critère pour être sélectionné : la motivation et l’état d’esprit. Car IWeek, en plus d’une promotion mutuelle des universités partenaires et d’Efrei Paris, a avant tout pour but de réunir des gens sympathiques et disposés à s’amuser.

Perfectionner son anglais et se créer un réseau international

Yoann Roisneau-You Kim, trésorier d’IWeek,  liste les avantages de faire partie de l’association : « J’ai découvert des gens, des nationalités, des cultures que je n’avais pas eu l’occasion de rencontrer avant, et on y gagne en ouverture d’esprit ! Ça aide aussi à s’améliorer en anglais car on doit le parler en permanence toute la semaine. Ça peut permettre de se débloquer à l’oral et d’étoffer son vocabulaire. »

« En plus, ça aide à se créer un réseau à l’international : c’est ma 3ème année d’IWeek et j’ai la chance d’avoir des contacts un peu partout dans le monde. Ça peut être intéressant pour trouver des stages par exemple. Cela permet aussi aux étudiants d’universités partenaires intéressés par un double diplôme de découvrir Efrei Paris d’une façon sympa et différente. »

Entre découvertes et chocs culturels

Chaque nouvelle édition d’IWeek comporte son lot d’anecdotes. Un des moments clés récurrents est… la découverte du fromage. « Le maroilles, le camembert… on leur a préparé un énorme plateau de fromages et ils étaient un peu en pleurs. Ils sont aussi toujours très hésitants sur les escargots et les cuisses de grenouilles. On leur fait la totale quitte à entrer dans les clichés. »

Proposer un programme toujours plus attractif

Depuis sa création en 2003, l’essence d’IWeek n’a pas changé. L’équipe essaie simplement d’améliorer le programme année après année en fonction de ce qui plait ou non, et d’y apporter ses touches personnelles. IWeek n’accueillera donc vraisemblablement pas un plus grand nombre d’étudiants étrangers dans les années à venir, mais tâchera de rendre leur accueil toujours plus chaleureux et enrichissant pour les étudiants étrangers.

1 avril 2018

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+