• Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Six étudiants de Cap Efrei reviennent tout juste des Sables d’Olonne, où ils ont participé à la Course Croisière Edhec, un événement sportif destiné aux étudiants du monde entier. Ils ont concouru au Trophée Mer, réalisant plusieurs régates pendant une semaine et terminant 16ème sur 21 dans leur catégorie. Retour sur une aventure unique.

L’événement est à peine terminé que les six Efreiens sont déjà de retour sur le campus. Ils viennent de passer 10 jours aux Sables d’Olonne pour la 46ème Course Croisière Edhec (CCE), le plus grand événement sportif étudiant d’Europe. 3.000 jeunes issus de 160 écoles et représentant 22 nationalités se sont affrontés du 25 avril au 3 mai dernier dans plusieurs disciplines : Trophée Mer, Trophée Terre, Trophée Sable et Trophée Air.

L’Efrei, représentée par Cap Efrei, a participé au Trophée Mer, le trophée le plus emblématique de la course où l’on pratique la voile. Augustin, Matthieu, Thibaut [promo 2016], Arnaud, Audouin [promo 2017] et Gabriel [promo 2018] ont fait le choix de concourir avec un skipper sur leur bateau. A l’issue de cinq jours de compétition, ils sont arrivés 16ème sur 21 dans leur catégorie. Un beau palmarès quand on sait que certains naviguaient pour la première fois. Grâce à l’entraide et à l’esprit d’équipe, leur expérience a été plus qu’enrichissante: « inoubliable », selon Augustin et Matthieu.

Une organisation colossale

Comme dans toute compétition, certains sont uniquement là pour gagner, d’autres y voient aussi une occasion de découvrir la voile dans une ambiance festive. C’est le cas des étudiants de Cap Efrei, dont certains avaient déjà participé à la CCE. Augustin souhaitait renouveler l’expérience malgré « l’organisation colossale que cela nécessite ». Il aura fallu un an de travail préalable entre la recherche de sponsors et la préparation du voyage, mais aussi et surtout beaucoup d’énergie pour la course en elle-même. « Pendant la semaine de compétition, on était sur l’eau à 9 h et on rentrait généralement vers 17 h… Parfois il y avait plusieurs manches dans la journée avec seulement 30 min de battement avant la suivante. » Une centaine d’équipages étaient également en compétition entre parcours côtiers et tactiques. Et malgré des conditions météo parfois difficiles, les Efreiens n’ont pas viré de bord. « Il a fallu faire preuve d’organisation car, à la fin de chaque journée, on devait encore ranger le bateau, le nettoyer et sécher nos affaires qui prenaient l’eau. » Car, en plus de concourir sur leur bateau, les étudiants mangeaient et dormaient à bord. « Dès notre arrivée, nous avons attribué à chacun une mission bien particulière pour plus d’efficacité. Et cela a très bien fonctionné ! »

Responsabilités, esprit d’équipe, partage… Autant de valeurs défendues par la CCE et qui reflètent parfaitement l’aventure humaine incroyable qu’ont vécue les étudiants. Et c’était sans compter sur l’ambiance conviviale qui régnait jour et nuit sur le village d’animation et à laquelle ils ont pu prendre part de temps à autre. Rencontres avec diverses entreprises, distributions de goodies, concerts, ateliers de surf, mur d’escalade, concours et bien sûr soirées étudiantes ont rythmé l’événement.

« Revenir plus nombreux l’année prochaine ! »

Parmi les imprévus : rencontre avec des dauphins et planctons fluorescents en mer, nuits étoilées ou encore convoyage avec d’autres participants. « Ces moments paraissent peut-être anecdotiques, mais, au final, on revient sur le campus avec plein de souvenirs », raconte Augustin.

Désormais le jeune homme n’a qu’une idée en tête : « Revenir plus nombreux l’année prochaine avec des Efreiens qui participeraient aussi au Trophée Sable et au Trophée Terre. Il y a un esprit d’école vraiment fédérateur sur le village et nous voulons le partager avec d’autres étudiants ! » Pour cela, l’association Cap Efrei a prévu de recruter davantage d’élèves à la rentrée. Ainsi, l’an prochain, ils permettront peut-être aux Efreiens les plus motivés de participer et d’être équipés de « tenues de compèt » sans avoir à débourser le moindre centime !

7 mai 2014

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+