• Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

C’est parti pour trois jours de campagne BDE ! Pour les candidats en lice, presque tout est permis, dans le respect des règles du campus, évidemment. Stand, réseaux sociaux, passage dans les classes, distribution de flyers, de goodies et de repas vous attendent dès aujourd’hui. Au-delà de l’importance des votes, l’objectif pour les candidats est de séduire les étudiants avec leur programme. Et cette année, c’est particulier puisque l’Efrei et l’Esigetel font campagne ensemble. Mails récapitulatifs, réunions, réalisation de vidéos, appels de partenaires… Retour sur une semaine de préparation mouvementée.

« Bonsoir, je suis Bryan, le président du BDE de l’Efrei, pour ceux qui ne me connaissent pas. » Il est 18h45, à neuf jours du début de la campagne BDE du campus. En amphi rouge, ce rassemblement a des allures de réunion secrète. Et pour cause, il s’agit ce soir-là de préparer les 3 listes qui se présentent à la campagne. « Tout d’abord, bravo de vous être engagés dans cette campagne. On sent chez vous l’envie de faire bouger les choses et c’est essentiel », poursuit Ludovic, vice-président de R-Heaven.

Le BDE encore en place fait le point : présentation des listes candidates, règles à respecter et… petite surprise ! Cette année, chaque liste doit préparer un dossier présentant un projet de réhabilitation de la Maison des Associations : état des lieux, objectifs espérés, budget prévisionnel, rétroplanning. L’objectif du dossier : évaluer l’aptitude de chacun à gérer un BDE. Les dossiers seront présentés ce mercredi soir lors du débat des présidents. « Ce sont des responsabilités importantes, d’autant plus qu’on en attend beaucoup de vous : l’administration, les étudiants des deux écoles, les futurs élèves… », insiste Bryan. L’occasion aussi de rappeler l’importance de cette fonction : « Le bureau doit être votre premier point de ralliement. Vous devez être un groupe soudé et sur lequel on peut compter. L’organisation, la gestion du stress et des cours, l’avancée des projets. Vous êtes responsables de tout et surtout des associations ! » Des candidats avertis mais qui pourront toujours compter sur le soutien des membres de R-Heaven jusqu’à leur entrée en fonction.

 

Trois jours pour convaincre

 

19h15 : la présentation individuelle face au bureau de R-Heaven débute. Nom du BDE, projets, motivations, animations prévues sur la campagne… Tout est passé en revue. Cette année, trois listes sont en lice : The fray shark, Galaxy et Kap’s. Certaines ont déjà fait leurs prévisions à long terme : événements, projets, budget, partenariats, logo, mascotte… De quoi rassurer le BDE sortant ! Cela tombe bien car, durant la campagne, les candidats auront trois jours pour se vendre et proposer leurs projets. Et tous les moyens sont bons : vidéo de présentation, gonflable, distribution de repas et de goodies, communication sur les réseaux sociaux ou sur le terrain. Une fin de semaine animée en perspective et dont les étudiants du campus pourront profiter librement. « Nous n’avons pas la responsabilité de ce qu’il se passera lors de la campagne », clôture Bryan avec humour. « Alors bonne chance à tous ! »

Pour désigner vos futurs représentants, rien de plus simple : vous pouvez voter de chez vous sur Internet samedi et dimanche ou directement sur le campus, lundi. Et rendez-vous mardi 1er avril pour la soirée d’annonce des résultats.

 

 

Si vous aussi vous avez envie de vous lancer dans cette aventure, présentez votre candidature pour l’année 2015-2016, l’inscription est libre. Il vous suffit de réfléchir à un projet commun et de constituer une liste. Officieusement, elles se constituent un an à l’avance (juste après la campagne de l’année précédente). Elles prennent réellement forme à la rentrée suivante mais doivent rester secrètes jusqu’au début de la campagne.

25 mars 2014

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+