2ème édition du TechDay
Efrei Paris

Le TechDay d’Efrei Paris est la présentation devant un jury des projets transverses des étudiants de L2 et en L3. Il est le reflet de l’approche pluri-disciplinaires de la formation dispensée par l’école d’ingénieurs du numérique.

2ème édition du TechDay
Efrei Paris
arrow-down

Le 10 juin 2020, 14 projets 100% EfreiParis menés par des étudiants de L2 et L3 participaient à la seconde édition du TechDay, en visio-conférence, confinement oblige. L’objectif : pitcher (et vendre) un projet technique à un jury de professionnels constitué de la direction de l’école ainsi que d’enseignants, des projets transverses alliant à la fois des aspects scientifiques, techniques, business, marketing et communication

Un peu de contexte

À l’origine, le TechDay est l’aboutissement de l’ensemble des enseignements proposés en L2 et L3 à Efrei Paris. Les étudiants, réunis en groupe, présentent des projets transverses alliant à la fois des aspects scientifiques, techniques, business, marketing et communication. Les présentations ont lieu devant un jury constitué de la direction de l’école ainsi que d’enseignants.

Du prototype expérimental à des projets maîtrisés et plus approfondis, les 14 projets proposés cette année témoignent de la curiosité et de l’expertise pluridisciplinaire acquise par les étudiants Efrei Paris. Pour Frédéric Meunier, Directeur de l’école, « les compétences mises en œuvre par les groupes sont fondamentales en entreprise ou dans tout projet entrepreneurial. Cette diversité des savoirs acquis marque une distinction fondamentale des étudiants Efrei Paris : ils ne sont pas uniquement ingénieurs. Si les entreprises apprécient autant nos étudiants, c’est aussi pour ces compétences additionnelles enseignées à l’école. Le TechDay est le reflet de cette approche pluridisciplinaire. »

Le TechDay Efrei Paris, reflet de la grande curiosité des étudiants Efrei Paris

Gaming, aide médicale, applications d’intérêt éducatif, solidaire ou sécuritaire, machine learning, secteurs allant du divertissement à l’énergie, ou l’écologie… Les 14 projets pitchés le 10 juin sont l’aboutissement d’un travail de groupe approfondi de la part des élèves-ingénieurs en L2 et L3 sélectionnés dans le cadre du concours Techday Efrei Paris. Que ce soit une application mobile adressant des étudiants ou un projet concret d’instrument de musique électronique, chaque groupe a dû allier les apprentissages techniques, inhérents à l’école, à ceux orientés vers l’entreprenariat. Ce TechDay – qui intègre pleinement le cursus et fait l’objet d’une évaluation des étudiants va donc au-delà de la seule approche technique : les étudiants doivent pitcher leur projet d’une manière structurée et professionnelle, impactante.

Jean Soma, Responsable du Département Sciences Humaines et Communication à Efrei Paris et membre du jury le rappelle : « on peut avoir la meilleure technique du monde et le projet le plus techniquement abouti… il reste cependant capital de savoir le vendre. Sans communication ou approche marketing, il est impossible de rendre un projet concret et nombreux sont les entrepreneurs qui n’émergent pas pour des raisons essentiellement marketing plus que techniques. »

Durant le Techday, les meilleurs projets sont récompensés. Au sein d’Efrei Paris, certains des projets dévoilés durant la L2 et L3 ont vocation à mûrir au sein de l’école, soit dans le cadre du Projet Innovation en Master 1 (équipe de 8 étudiants, projet grandeur nature) et pourquoi pas intégrer l’incubateur Efrei Paris.

Podium 2020 : des projets variés à l’honneur

« Parmi les 14 projets en lice, le jury a distingué 5 projets. Le public de cette seconde édition 100% online a aussi pu donner son coup de cœur » explique Rana Farha, Directrice des études du cycle L à Efrei Paris. « Cette année, les délibérations ont été particulièrement serrées car tous les groupes ont proposé des sujets très aboutis. Nous tenons d’ailleurs à féliciter les étudiants qui ont tous été confrontés à des difficultés, du fait du confinement, pour mener à bien leur projet. »

1ère place : DurDur.education, application de révision collaborative, destinée aux étudiants du supérieur. Partagez des anales de cours, des examens et des exercices corrigés, des fiches méthodologiques ; annotez les contenus connexes proposés par les autres ; trier, commenter au sein d’une interface pensée pour la productivité.

2ème place : Alappel, un site web qui permet un émargement en ligne simplifié des étudiants. Gérer l’appel, générer un code aléatoire permettant à chaque étudiant d’indiquer sa présence et gérer les absences ou leurs justificatifs. Une solution pour gagner un temps précieux, pour l’enseignant et pour le service scolarité, pour économiser aussi une quantité considérable de papier…

3ème place : No Hand Gamer, un joystick conçu spécialement pour aider les personnes handicapées des membres supérieurs à accéder aux jeux vidéo. Simple, adaptée et personnalisable, c’est LA solution au problème de discrimination envers les handicapés physiques dans le secteur du jeu vidéo.

Mentions spéciales du jury :

Travélélé : un Ukulélé portable muni d’un mode silencieux permettant que seul l’utilisateur entende ce qu’il joue.

Smartflux : projet ambitieux visant à équilibrer le rapport entre offre et demande en énergie électrique via l’analyse prédictive de la consommation d’énergie.

Coup de cœur du public :

Meet & Study, l’application d’interaction sociale et de gestion simplifiée des résidences étudiantes.

Des projets engagés à suivre de près

« Qu’ils soient en L2 ou L3, les étudiants participants au TechDay ont tous fait preuve d’un grand professionnalisme. Presque tous les projets présentés cette année vont continuer à évoluer et mûrir, indique Rana Farha. Futurs incubés ou développées d’une manière indépendante, les projets du TechDay, conclut-elle à l’adresse de tous les finalistes du concours, mèneront sans nul doute à des startups intéressantes. Nous allons naturellement encourager ces jeunes entrepreneurs vers l’aboutissement de leur engagement ».

Efrei Paris – en récompensant l’investissement pluridisciplinaire de ses étudiants, en les accompagnant sur des projets transverses comme ceux présentés au Tech Day – souhaite conforter son image auprès des entreprises. L’esprit d’entrepreneur, l’adaptation aux problématiques projets des entreprises imposent aux ingénieurs de garder un œil ouvert et non purement technique sur leur métier. Pour tous, ce type d’engagement est – en sois – un apport essentiel au cursus.

15 juin 2020

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+