Jarriquez obtient le prix Pépite

Jarriquez, start-up créée par 5 jeunes diplômés Efrei a reçu, mercredi 15 novembre 2017, le prix Pépite (Pôles étudiants pour l’Innovation, le transfert et l’entrepreneuriat) décerné par le ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur.

 

Le prix Pépite a pour but de valoriser et de favoriser la création d’entreprise chez les étudiants et les jeunes diplômés, en récompensant les meilleurs projets innovants. Sur les 600 dossiers de candidatures déposés, 150 lauréats régionaux ont été nominés pour concourir au niveau national et 53 lauréats nationaux ont été sélectionnés parmi ces lauréats régionaux.

Après avoir passé toutes ces étapes de sélection, Jarriquez, à présent incubée à Efrei Entrepreneurs – l’incubateur d’Efrei Paris -, a reçu le prix Pépite qui s’accompagne d’une dotation de 10 000€. 

« Le prix Pépite représente pour nous un label ainsi qu’un coup de pouce financier, ce prix nous permet de renforcer notre légitimité et vient récompenser les deux années où nous avons travaillé sur ce projet en tant qu’étudiants. » précise Marc Rampal de l’équipe Jarriquez.

 

Jarriquez, un drone pour cartographier en 3D

Lors d’Innovation Day 2016, événement qui prime les meilleurs projets réalisés par des élèves-ingénieurs en M1 à Efrei Paris, Jarriquez avait présenté son projet devant un jury composé de professionnels de l’entreprise et avait remporté le premier prix.

Pour rappel, Jarriquez vise à aider les grands groupes à mieux connaître et entretenir leurs infrastructures les plus contraignantes en proposant des solutions innovantes permettant d’obtenir rapidement et facilement des cartes 3D fidèles à la réalité. La société propose deux produits : une tablette qui permet à un opérateur de réaliser une carte 3D en marchant ou un drone qui grâce à des déplacements autonomes peut se rendre dans des endroits inaccessibles ou dangereux pour l’homme.

 

Interview de l’équipe Jarriquez

L’équipe, composée de 5 jeunes ingénieurs Efrei de la promotion 2017 : Mathieu Agostinucci, Guillaume Ebbo, Thomas Grau, Marc Rampal, Alexis Varoqueaux, répond à nos questions.

Pourquoi pensez-vous avoir reçu le prix Pépite ?

« Nous n’avons pas eu de retour du jury. Néanmoins, le côté hardware du produit permet de nous différencier de la grande majorité des projets qui consistent en une app ou un site web. Par ailleurs, les deux années que nous avons passées sur le projet nous ont permis de présenter un prototype fonctionnel déjà testé sur le terrain et non une simple idée. »

Depuis votre prix Innovation Day 2016, pourriez-vous me résumer ce qui s’est passé pour Jarriquez ?

« Après avoir remporté l’Innovation Day 2016, nous avons effectué nos stages techniques de M1. Puis, à la rentrée 2016, nous avons choisi de continuer le projet dans le cadre du PFE (Projet de Fin d’Étude) de M2. Nous avons, à cette occasion, conçu un nouveau prototype sous la forme d’une tablette qui permet à une personne à pied d’obtenir un scan 3D de son environnement en un temps record et nous avons pu très rapidement tester cette solution sur le terrain grâce à notre partenaire Suez.
Une partie de l’équipe a effectué son stage de fin d’études sur le projet. Ce passage à plein temps a permis d’accélérer le développement technique et de confirmer le potentiel commercial de nos produits. À l’issue de notre stage, nous avons donc décidé de créer notre entreprise. Depuis nous sommes incubés chez Efrei Entrepreneurs et continuons à développer nos produits tout en réalisant de premières prestations
. »

Vous étiez en dernière année de cycle ingénieur l’année dernière, comment avez-vous géré votre projet d’entrepreneuriat et vos études ?

« L’emploi du temps réserve une journée complète (le vendredi) au PFE. Cela nous a permis de travailler régulièrement sur le projet.
De plus comme une partie de l’équipe a effectué son stage de M2 sur le sujet, cela leur a permis de basculer à plein temps sur le projet. »

Avez-vous apporté des innovations, améliorations à votre drone ? Si oui, lesquels ?

« Lors du stage nous avons assemblé une V2 du drone avec un nouveau châssis et un nouveau capteur laser qui nous assure une meilleure tenue de vol.
En parallèle, nous développons une tablette qui embarque les mêmes capteurs et qui permet d’utiliser notre technologie dans des endroits plus exigus tout en gardant des cadences élevées
. »

Quels sont vos objectifs à courts/moyens termes ?

« Nous comptons lancer l’industrialisation de notre produit tablette début 2018 pour proposer à nos clients une version commerciale pour la deuxième moitié de 2018. En parallèle nous continuons de travailler sur l’intelligence artificielle du drone pour une version commerciale en 2019.
Enfin comme toute entreprise nous travaillons à notre développement commercial pour accélérer notre évolution et rémunérer l’équipe.
 »

Découvrir le site de Jarriquez

Le prix Pépite représente pour nous un label ainsi qu’un coup de pouce financier.

Marc Rampal Jarriquez
15/11/2017