4e édition du Grand Discours : visionnez la finale en live jeudi 7 juin à 15h

Efrei Paris diffuse la finale de la 4e édition du Grand Discours – concours de rhétorique organisé dans le cadre du programme de 2e année en Sciences humaines et communication – jeudi 7 juin à 15h en direct sur Facebook.

Première école d’ingénieur à avoir mis en place un concours de rhétorique au sein de son cursus en 2015, Efrei Paris invite, cette année, des entreprises partenaires à assister à la finale en tant que membres du jury. « Les DRH rencontrés lors du forum des entreprises sur le campus ont été très agréablement surpris par ce projet, aussi il m’a semblé intéressant de les convier à la finale »  indique Jean Soma, responsable du département Sciences humaines et communication.

 

Un plaidoyer pour s’engager, apprendre à argumenter et développer sa force de conviction

Dans le cadre du module Argumentation et rhétorique qui a pour thème, cette année, « L’engagement dans tous ces états », les élèves ont pour objectif de produire le discours le plus impactant, le plus convaincant. Grâce aux techniques de l’argumentation et aux outils de rhétorique étudiés en cours, les élèves ont élaboré un plaidoyer en faveur d’une personne, d’une cause, d’une valeur, d’une idée ou encore d’une théorie. 

« Les étudiants peinent à « être pour », ils semblent plus à l’aise dans le réquisitoire, il m’a donc semblé que le défi  du plaidoyer – lequel tolère des éléments du réquisitoire – devait être tenté » indique Jean Soma, enthousiaste.

La finalité de l’exercice est multiple. Il s’agit autant d’apprendre à construire une argumentation, à défendre des valeurs qu’à sensibiliser aux techniques oratoires afin de convaincre, de captiver son auditoire.

 

Des compétences très recherchées par les entreprises

Les entreprises sont à la recherche de jeunes ingénieurs aux compétences mixtes. Outre une  expertise scientifique et technique, les entreprises attendent que les ingénieurs aient développé des « soft-skills » telles que la force de conviction, la capacité à formaliser les idées, à prendre la parole en public ou encore l’engagement citoyen.

« Ca peut paraitre surprenant mais ce sont les cours de Culture et communication qui me sont les plus utiles dans ma carrière aujourd’hui, qui me servent le plus au quotidien. Je ne l’aurais jamais cru. » témoigne Alexis Smadja [Promo 2013], Consultant AMOA chez Sopra Steria.

 

16 discours, 16 thématiques différentes pour la finale du Grand Discours

16 discours ont été sélectionnés pour participer à la finale de la 4e édition du Grand Discours. Les élèves disposeront de 5 min pour développer leur plaidoyer sur des thématiques diverses telles que les jeux de rôle, le célibat, vivre avec les nouvelles technologies,  l’égalité entre les hommes, le droit de mourir dignement, la tolérance, l’émancipation des femmes, l’immigration en France, Elon Musk, Robert Badinder…

Visionnez le Grand Discours en direct sur Facebook, jeudi 7 juin

Pour cette 4e édition, le jury sera composé de :

  • Jury professionnel
    • Paola PITAULT – Campus Manager IT chez Société Générale ;
      Prix : « Vis ma vie » sur mesure, en fonction des envies du gagnant au sein d’un département IT

    • Anthony LUPPINO – Responsable campagne stages à l’international & chargé des relations écoles au sein de Sopra Steria
      Prix : Une ½ journée au sein de Sopra Steria – visite du lab

    • Malika DRAMSY – Talent Acquisition Manager chez Devoteam
      Prix : une ½ journée chez Devoteam et découverte du métier de consultant

  • Jury école :
    • Frédéric Meunier, directeur général d’Efrei Paris
    • Rana Farha, directrice des études du cycle Licence
    • Jean Soma, responsable du département Sciences Humaines et Communication
    • Margareth Bamboux, responsable des relations entreprises

 

Visionnez les discours Vainqueurs des éditions précédentes

 

Les médias citent le concours d’éloquence d’Efrei Paris.

  • Le Monde : L’éloquence étudiante entre au Panthéon, de Caroline Pain, paru le 1er juin 2018
    Extrait :
    « L’art de la rhétorique cher à Cicéron a également atteint la sphère des écoles d’ingénieurs. Depuis quatre ans, tous les étudiants de seconde année de l’Efrei, école parisienne d’informatique et de numérique, doivent participer à un concours d’éloquence, comme projet de promotion. « Le but initial était de diversifier les travaux, de sortir un peu de la dissertation, explique Jean Soma, le directeur du département de sciences humaines et communication. L’avantage de la rhétorique c’est qu’elle oblige l’étudiant à s’engager corps et âme dans un sujet. » L’enseignant ajoute qu’il observe souvent une métamorphose chez ses élèves. Une certaine prise de conscience naîtrait dès lors qu’ils s’engagent à s’adresser à toute une promotion dans un amphithéâtre.

    Mais le bénéfice sur lequel Jean Soma insiste le plus, c’est la plus-value que les étudiants pourront faire valoir au moment de la recherche de stage et d’emploi. « Au delà des compétences techniques et d’ingénierie pure, les recruteurs recherchent une capacité à convaincre, à formaliser des idées, mais également à gérer des problèmes humains, soutient l’enseignant. Travailler ces qualités permet donc aux étudiants d’augmenter leur potentiel. »

  • L’Étudiant, Educpro : Les vertus pédagogiques des concours d’éloquence, paru le 28 février 2018
  • Le Monde des Grandes Écoles : Grande Finale du Grand Discours, concours d’éloquence des élèves-ingénieurs d’Efrei Paris, paru le 4 juin 2018

Au delà des compétences techniques et d’ingénierie pure, les recruteurs recherchent une capacité à convaincre, à formaliser des idées, mais également à gérer des problèmes humains

Jean Soma Responsable du Département Sciences humaines et communication
05/06/2018