Retour sur le convoi humanitaire d'EAH à Madagascar

Retour sur le convoi humanitaire d'EAH à Madagascar
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Du 28 février au 10 mars 2019, cinq élèves-ingénieurs d’Efrei Paris ont effectué, dans le cadre des activités de l’association Efrei Aides Humanitaires (EAH), un convoi humanitaire à Madagascar.

Du 28 février 2019 au 10 mars 2019, cinq élèves-ingénieurs d’Efrei Paris ont effectué, dans le cadre des activités de l’association Efrei Aides Humanitaires (EAH), un convoi humanitaire à Madagascar.

EAH, une association qui œuvre depuis 30 ans pour réduire la fracture numérique

Créée en 1991, Efrei Aides Humanitaires, association étudiante d’Efrei Paris, œuvre depuis bientôt 30 ans pour réduire la fracture numérique. L’équipe Efrei Aides Humanitaires effectue chaque année trois à quatre convois vers différentes destinations afin de donner accès à l’informatique aux enfants et adultes de pays en développement. 

Dans ce récit, suivez les élèves-ingénieurs partis en convoi à Madagascar :

  • Nils Bouffaux, promotion 2023, membre
  • Badia Adbelouahab, promotion 2021, membre – tutorat
  • Alcide Khoubini, promotion 2020, membre
  • Mélanie Roude, promotion 2019, membre
  • Nathalie Ralijaona, promotion 2019, trésorière
received_811482119217543

EAH-Madagascar-Efrei-Paris-750-6

« Dans le but de collecter le matériel informatique (15 ordinateurs / unités centrales / souris / claviers) nous avons fait appel aux dons de différentes entreprises. Puis nous avons contacté un transporteur aérien afin de transporter les ordinateurs jusqu’à Antananarivo, la capitale de Madagascar. De là, il nous a fallu engager une entreprise de transport privé afin d’acheminer les ordinateurs jusqu’à destination, soit à 10 heures de voiture de la capitale. Le critère de sélection étant que le matériel soit en sécurité et les membres du convoi aussi.

En ce qui concerne les fournitures scolaires pour les écoles (cahiers, stylos, ardoises, crayons de couleur…) nous l’avons acheté sur place. Nous avons aussi acheté des ballons, pour la plus grande joie des enfants des écoles.

 

 

 

« Cette expérience fut incroyablement enrichissante, elle m’a permis de découvrir et de partager de façon intense et de voir la vie sous un autre angle. Ce qui m’a énormément marqué c’est la discipline des enfants et leur joie de vivre. »

Nils BOUFFAUX

EAH-Madagascar-Efrei-Paris-750-4

Le matériel était destiné en grande partie à un centre informatique dans le centre de Manakara, qui a pour but de former les jeunes de la ville au base de la bureautique (word, excel ..) ainsi qu’à d’autres programmes plus orientés « informatique ».

L’autre partie des ordinateurs étaient pour deux écoles à Farafangana, qui venaient d’être construites quelques mois plus tôt par l’association Essenciel.

À Manakara, notre principal objectif a été d’installer les ordinateurs et leurs applications associées dans le centre informatique. Puis nous avons eu la chance de donner le premier cours à une cinquantaine de jeunes.

À Farafangana l’objectif était plutôt de former les professeurs aux bases de la bureautique et d’animer des activités avec les enfants des écoles.

En dehors du temps qui était destiné à ces missions, nous avons eu la chance de pouvoir faire une visite en pirogue sur un lac à Manakara ainsi que de visiter les lieux historiques de la capitale comme le château de la reine.

« C’est une expérience que qui fut inoubliable, pour ma part je garde un merveilleux souvenir des visites des écoles : la joie dans les yeux des enfants, leurs sourires, c’est une émotion indescriptible.

Aucun de nous ne pourra oublier ce qu’il a vécu pendant ces 10 jours, ce fut court mais intense, le retour à la vie parisienne a été difficile. »
Nathalie RALIJAONA

EAH-Madagascar-Efrei-Paris-750-8

10 avril 2019

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+