Projet LOLA
Linked organ Life App

Réalisée par 8 élèves-ingénieurs de 4e année, LOLA, « Linked Organ, Life App », est une application qui simplifie la gestion du traitement pour les personnes souffrant de diabète de type 1. Le projet a reçu le premier prix lors d’Innovation Day 2017, événement qui prime les meilleurs projets réalisés par des étudiants de 4e année d’Efrei Paris.

Projet LOLA
Linked organ Life App

Réalisée par 8 élèves-ingénieurs de 4e année, LOLA, « Linked Organ, Life App », est une application qui simplifie la gestion du traitement pour les personnes souffrant de diabète de type 1. Le projet a reçu le premier prix lors d’Innovation Day 2017, événement qui prime les meilleurs projets réalisés par des étudiants de 4e année d’Efrei Paris.

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

LOLA : Simplifier la gestion du traitement du diabète de type 1

Les personnes atteintes de diabète (type 1) connaissent bien cet impératif qui rythme leur journée : au moins 4 fois par jour, elles doivent mesurer leur taux de glycémie, évaluer l’apport glycémique des aliments au moment des repas, calculer et s’injecter la dose adéquate d’insuline, reporter les chiffres sur un carnet…

L’équipe s’est investie pour créer une application en vue de simplifier le quotidien des personnes souffrant de diabète. Pour cela, ils ont conçu une application reliée au lecteur de glycémie et à la pompe à insuline via le Bluetooth. LOLA calcule la dose d’insuline, en automatise l’envoi dans la pompe et enregistre les résultats que le médecin en charge du suivi du patient pourra recevoir directement.

Technologies utilisées : Technologie Objective-C pour l’application iPhone, HTML, CSS et PHP

« Lors de mon M1, j’ai eu la chance de réaliser un projet me tenant particulièrement à cœur concernant la gestion du diabète de type 1. Cette application a pour but de simplifier la vie des patients atteints de cette maladie afin de proposer un traitement adapté à leurs besoins. LOLA, notre projet, a remporté la première place à l’Innovation Day 2017, concours qui récompense les meilleurs projets innovation en M1.Ce type projets permet une grande visibilité d’un point de vue professionnel car les membres du jury sont issus de grands groupes et sont aussi là pour recruter les talents de demain. En plus d’être extrêmement formateurs, ils constituent un tremplin professionnel considérable.  » témoigne Alexandre Guedj [Promo 2018].

lola-850×412

Interview Alexandre Guedj

Lola-p1

"Et c’est là que nous comprenons tout l’intérêt d’une formation généraliste : la meilleure idée du monde, sans la bonne manière de la vendre, n’est rien"

Ce sont les projets qui, selon moi, sont les exercices les plus formateurs. Il s’agit de mettre en pratique les connaissances théoriques associées à une technique, mais également des compétences de gestion d’équipe et de communication, à travers des objectifs définis mais qui laissent place à l’imagination et à la créativité de chacun.

Les projets de cours sont autonomes et nécessitent l’application d’un domaine en particulier. Ils permettent à la fois de confirmer ses connaissances acquises en cours magistraux, mais peuvent également combler des lacunes : en pratiquant, on comprend bien mieux les notions de cours.

Les projets transverses sont pour moi les plus importants. En plus de devoir avoir une connaissance technique, il faut également faire appel à des compétences de communication. En effet, à Efrei Paris, il n’est pas uniquement demandé de réaliser un projet d’un point de vue informatique, mais il faut également savoir le vendre ce projet. Souvent, il nous faut pitcher devant un jury afin de le convaincre que notre solution est la meilleure. Et c’est là que nous comprenons tout l’intérêt d’une formation généraliste : la meilleure idée du monde, sans la bonne manière de la vendre, n’est rien.

Durant ma scolarité, deux projets m’ont tenu à cœur et m’ont permis de développer, en tant que chef de projet, des compétences techniques, de communication et de gestion d’équipe. Le projet Innovation en L1 et celui de L3 où mon équipe et moi avons réalisé une application mobile ayant comme but la résolution d’énigmes autour de Paris, en fonction de la localisation de l’utilisateur.  »