Projet Hikma
Détecter si la précocité intellectuelle d'un enfant

Hikma, projet sélectionné pour Innovation Day 2017, est une application ludique qui a pour objectif de pré-détecter la précocité intellectuelle chez l’enfant.

Projet Hikma
Détecter si la précocité intellectuelle d'un enfant

Hikma, projet sélectionné pour Innovation Day 2017, est une application ludique qui a pour objectif de pré-détecter la précocité intellectuelle chez l’enfant.

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Hikma, détecter plus tôt la précocité intellectuelle chez les enfants

La précocité intellectuelle est une cause d’échec chez les jeunes enfants et un grand nombre d’entre eux n’est pas diagnostiqué suffisamment tôt. L’équipe Hikma a souhaité faciliter la détection de ces enfants par son entourage : parents, enseignants…  Pour cela, elle a mis au point une application ludique basée sur les questions du WISC, test reconnu et utilisé par les psychologues. Grâce à l’aspect ludique, les enfants réussissent à maintenir leur concentration plus facilement jusqu’à la fin du test.

L’objectif est, à terme, d’implémenter un algorithme de « machine learning » qui permettra de repérer les enfants précoces avec plus de précision que le WISC lui-même.

Focus technologique : L’application utilise des technologies web pour que Hikma soit adaptée au plus de supports possibles (Laravel-PHP et Phazer-JS).

17668885_1926407374259949_1318807001_o

Interview Elise Combette

EquipeHikma-850×567

Les projets sont une part essentielle de la formation d’ingénieur qui nous apprend à être curieux et autonome, et nous prépare ainsi à notre vie professionnelle. Ils sont le théâtre de rencontres, d’échanges et de collaboration, de challenges, d’erreurs et de réussites. Ils sont les succès sur lesquels on s’appuie pour avancer, et les échecs desquels on se relève pour faire mieux la prochaine fois : ils sont la meilleure façon d’apprendre qui soit.

Les projets « transverses », qui arrivent un peu plus tard dans le cursus, ont pour vocation de combiner les compétences scientifiques et techniques et les compétences humaines : les projets sont alors plus complets, ressemblant de plus en plus à des projets qui pourraient être menés « en vrai », en dehors du cadre scolaire. Ce sont précisément ces projets qui nous préparent au métier d’ingénieur et qui constituent les premiers accomplissements que l’on peut réellement présenter avec fierté. L’un des plus importants projets scolaires auxquels j’ai pu participer à Efrei Paris est le « Projet Innovation : c’est un projet mené tout au long de la première année de master, où des équipes de 8 étudiants sont formées librement parmi les différentes majeures pour proposer une solution à un problème de notre choix. Ainsi, les étudiants enrichissent chacun le projet de leurs propres compétences acquises dans leurs majeures respectives. C’est le premier projet pour lequel on se voit accorder autant de liberté, où l’on est à la fois accompagné par les enseignants et en autonomie, et c’est le premier projet aussi complet que l’on mène de bout en bout, de sa conception à son post-mortem (analyse du décalage entre le cycle de vie idéal d’un projet et le cycle de vie réel du projet achevé) : c’est donc ce qu’il y a de plus motivant, et c’est le premier pas vers notre vie professionnelle. Notre projet, « Hikma », était une application ludique visant à détecter la précocité intellectuelle chez les enfants. Ce projet nous a valu de participer à l’« Innovation Day », concours organisé par Efrei Paris où les équipes sélectionnées présentent leur projet à un jury de professionnels.