Majeure
Sécurité des SI

La Majeure Sécurité des Systèmes d’information a pour objectif de former des ingénieurs disposant d’une vision globale sur la sécurité informatique, capables de concevoir et de mettre en œuvre des solutions pour atténuer les risques et prévenir les attaques qui visent à compromettre les données sensibles du système d’information et les actifs de l’entreprise.
Le programme a été initialement élaboré en étroite collaboration avec des ingénieurs diplômés Efrei Paris experts de la sécurité informatique. Grâce au parrainage d’Airbus Cybersécurité, les étudiants ont la possibilité de mettre en pratique attaques et contre-attaques via la CyberRange, plateforme de simulation informatique développée par Airbus Cyber Sécurité.

Choisissez de naviguer avec :

  • clara-ingenieur-securite-grande

    Clara

    Promo 2018

Majeure
Sécurité des SI

La Majeure Sécurité des Systèmes d’information a pour objectif de former des ingénieurs disposant d’une vision globale sur la sécurité informatique, capables de concevoir et de mettre en œuvre des solutions pour atténuer les risques et prévenir les attaques qui visent à compromettre les données sensibles du système d’information et les actifs de l’entreprise.
Le programme a été initialement élaboré en étroite collaboration avec des ingénieurs diplômés Efrei Paris experts de la sécurité informatique. Grâce au parrainage d’Airbus Cybersécurité, les étudiants ont la possibilité de mettre en pratique attaques et contre-attaques via la CyberRange, plateforme de simulation informatique développée par Airbus Cyber Sécurité.

Choisissez de naviguer avec :

  • clara-ingenieur-securite-grande

    Clara

    Promo 2018

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Présentation.

J’ai choisi la majeure Sécurité des SI car c’est la majeure qui me correspondait le mieux. Elle a été ouverte l’année de mon choix de spécialisation et c’est donc à ce moment que j’ai choisi de candidater pour cette majeure. En arrivant à Efrei Paris, je souhaitais faire la majeure Business Intelligence qui est très généraliste mais, les années passant, j’ai appris à me connaître et à savoir ce qui me faisait vibrer. La première chose est que je suis très curieuse et en sécurité, c’est une qualité essentielle car les menaces qui pèsent sur les SI des entreprises évoluent en permanence. Ensuite, il faut savoir s’adapter rapidement et toujours apprendre. La sécurité, ce n’est en effet pas que du pentest, il faut avoir de nombreuses compétences techniques (réseaux, programmation, OS, …) mais aussi des compétences fonctionnelles et juridiques. Enfin, les métiers de la Sécurité des SI permettent de relever des défis au quotidien et de défendre l’information (qui est aujourd’hui le « nerf de la guerre »). Pour moi qui souhaitais être médecin urgentiste étant petite, je suis aujourd’hui très contente d’évoluer en Sécurité et, en fin de compte, on peut trouver de nombreuses similarités entre ces deux domaines !

Avant d’intégrer la majeure Sécurité des SI, j’ai effectué la prépa intégrée d’Efrei Paris que j’ai intégrée directement après une Terminale S. Dans la majeure Sécurité des SI, ce qui m’a plus, c’est d’une part la diversité des enseignements mais surtout, l’exigence de certains professeurs passionnés.

C’est une majeure qui est connue pour être « difficile » parce que l’on y demande beaucoup aux élèves. Outre le fait que c’est nécessaire au vu de la difficulté du sujet c’est donc aussi très enrichissant et comme tous les élèves de la majeure l’ont choisie par passion, on s’entraide aussi considérablement. On apprend à travailler en équipe sur des projets d’envergure (ex : création d’un SI d’une entreprise de A à Z) et c’est une pédagogie que les entreprises apprécient particulièrement.

Enfin, le sujet de la cybersécurité est en train d’exploser en entreprise suite à des attaques retentissantes comme Wannacry. Les profils formés par la majeure Sécurité sont donc extrêmement rares par rapport à la demande. On trouvera donc toujours du travail et plus que cela, un travail qui nous passionne !

airbus-1
visite-thales1

Programme.

Si j’ai apprécié le contenu technique du programme de la majeure Sécurité des SI, j’ai aussi adoré les ouvertures en formation générale que nous retrouvons dès la première année. En particulier, le cours de Culture et Communication m’a beaucoup fait grandir car on y apprend à s’interroger sur des problématiques de sciences humaines. Par exemple, il y a un concours d’éloquence où chaque élève doit défendre une idée qui lui est chère. J’ai eu la chance d’accéder à la finale et cette expérience m’a profondément marquée car elle m’a demandé de dépasser mes limites.

icone-informatique_Plan de travail 1

Fondamentaux

Advanced Operating Systems
Services Réseau
Switched and Routed Networks
Big Data, Networks and Security
Mathematics and Applied Cryptography
Network security

icone-enseignements technologiques

Applications

Virtualisation, Cloud Computing and Storage
Ethical Hacking I
Sécurité Informatique
Ethical Hacking II
Sécurité des réseaux sans fil

icone-projet

Projets Innovation en M1

Méthodologie et suivi technique
Business Plan
Coaching : accompagnement des équipes
Innovation Day : Concours avec un jury de professionnels

icone-formation professionnelle_Plan de travail 1

Formation Professionnelle

Stage technique de 4,5 mois à partir de mi-avril

icone-secteurs

Secteurs (au choix)

Développement durable
Énergie
Finance et bancassurance
Nouveaux média et jeux vidéo
E-santé
Télécommunication et Internet
Transports

icone-metiers

Métiers (au choix)

Architecte SI
Consultant
Entrepreneur
Expert
Ingénieur d’Affaires
International project manager

icone-informatique_Plan de travail 1

Fondamentaux

Défenses avancées
Tests d’intrusion
Forensics Investigation

icone-formation-generale_Plan de travail 1

Compléments et ouverture

Artificial Intelligence, Deep Learning and Applications
Blockchain: Challenges and Opportunities
Big Data for Companies
Créativité et entreprenariat
Design et conception
Internet of Things
Innovation santé
Management de la sécurité
Web et 3D
Analyse, vulnérabilité du logiciel
Security Seminar

icone-secteurs

Ouverture scientifique (au choix)

Big Data
Authentification, sécurité et accès
Multimédia et applications 3D
Design et conception
Innovation Santé et médecine
Créativité et entreprenariat

icone-informatique_Plan de travail 1

Formation générale

Droit
Culture et communication
Séminaire S’adapter dans un monde globalisé
Séminaire Manager et élaborer
Anglais ou FLE (Groupes thématiques)
LV2 (facultatif)
Conférences et tables rondes académiques

icone-projet

Projet de fin d'études

Veille technologique
Gestion et technique
Recherche de financements
Piloter un projet de R&D dans la définition des phases et le « sourcing » des équipes.

icone-formation professionnelle_Plan de travail 1

Formation professionnelle

Stage Ingénieur (de fin d’études) de 6 mois à partir de mi-février

Double-diplôme

Suite au Concours d’éloquence, le responsable du département Culture et Communication m’a encouragé à poursuivre une licence de sciences humaines en parallèle de mon cursus à Efrei Paris. Si j’ai hésité avec la psychologie, j’ai finalement choisi une licence en philosophie et sciences humaines à distance. Une licence que j’ai réussi à obtenir cette année en parallèle de mon double-diplôme à Grenoble.
J’ai aussi effectué un double-diplôme avec le Mastère Spécialisé (MS) en Management Technologique et Innovation (MTI)  en alternance de Grenoble Ecole de Management. Pour être accepté dans ce mastère, il faut tout d’abord être autorisé par Efrei Paris à candidater. Pour cela, il faut justifier de bons résultats scolaires mais aussi d’un bon niveau d’anglais et d’un engagement associatif dans l’école.
Le MS MTI s’effectuant en alternance, j’ai en effet eu la chance de travailler aux côtés de la Responsable Sécurité des Systèmes d’Information du Groupe LVMH sur de nombreuses problématiques. Les femmes sont rares en Sécurité alors avoir un exemple comme ma tutrice a été plus que formateur !
Le profil d’ingénieur-manager est très recherché en entreprise. Avoir la connaissance business et technique d’un sujet est en effet un plus considérable pour faire évoluer les projets de façon positive. Mais, comme tout le monde, un ingénieur-manager doit gagner ses galons et ne sera donc pas à la tête d’une équipe de 10 personnes à 24 ans ! Toutefois, le double-diplôme permet d’évoluer plus rapidement vers des postes à responsabilités.
A titre personnel, je souhaite aujourd’hui devenir Responsable Sécurité des Systèmes d’Information (Chief Information Security Officer en anglais) et comme cette fonction traverse une profonde évolution grâce à la prise de conscience des enjeux cyber, il faut vraiment des compétences techniques ET fonctionnelles pour y réussir. Le double-diplôme, triple dans mon cas, apparaît donc comme un moyen de qualité pour atteindre mon objectif.

Les +

picto_globe

Ouverture vers le monde extérieur

Formation générale, culture d'entreprise, études à l'international

picto_users

Soutien de l'administration

J’ai pu trouver le soutien nécessaire de la part de l’école lors d’évènements personnels compliqués qui auraient pu mettre en péril mes études.

icone-hexa-réseaux

Diversité des profils

icone-hexa-vie assos

Engagement associatif

Avec 50 associations et clubs, difficile de ne pas trouver une association qui vous parle !

icone-hexa-ambiance

Ambiance conviviale

picto_valider

Possibilité de doubles-diplômes en France et à l'international

Les +

Projets.

projet-startup

Depuis mon arrivée en première à la cinquième année, j’ai pu effectuer de nombreux projets. Ces projets ont été de types différents (techniques, associatifs, sciences humaines), avec des groupes de taille différente et avec des durées différentes (de quelques jours à une année scolaire). Je me suis ainsi retrouvée confrontée à de nombreuses situations, parfois positives mais aussi parfois négatives, avec des équipes plus ou moins fonctionnelles. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un problème car on apprend aussi beaucoup quand les choses ne fonctionnent pas afin de ne pas reproduire la situation à l’avenir.
Le projet qui m’a le plus marqué est celui du Projet Innovation en M1. Un projet de grande envergure ou l’école met à dispositions des moyens afin de développer en équipe de 8+ un Système d’Information. Ce sont des heures et des heures de travail, d’explications et même parfois de négociations entre les membres de l’équipe car il faut faire les choix collectivement afin de former une équipe soudée même en cas de coup dur comme une difficulté technique prenant beaucoup de temps à résoudre.
Arrivée en Mastère Spécialisé, j’étais donc rôdée à cette pédagogie en « mode projet » que l’on retrouve aussi beaucoup en école de commerce et j’ai ainsi pu m’épanouir dans les nombreux projets non-techniques que j’ai pu faire. Si cette méthode est si développée, c’est bien évidemment parce que l’on travaille de cette façon en entreprise alors je ne peux que conseiller à tous les élèves de prendre ces travaux au sérieux.

Les +

International.

irlande1

En 3ème année, j’ai effectué un semestre d’immersion à l’université de Staffordshire en Angleterre. Au début, j’étais un peu déçue car j’ai été obligée de choisir cette destination pour des raisons de santé mais finalement, quelle aventure ce fut ! J’ai pu faire une collocation d’anthologie avec des amis et nous avons profité de ce séjour pour visiter l’Angleterre et le pays de Galles. Parce que, quelque soit la destination, quand on est en immersion, il est important d’aller découvrir le pays et sa culture. Cela fait des souvenirs pour la vie et dans le futur, si on rencontre des personnes qui viennent de ces lieux, c’est toujours un excellent point de pouvoir partager des anecdotes ! Et qui sait, cela pourrait même permettre de signer un contrat d’affaires ! Comme il faut effectuer un dernier semestre d’études ingénieur après le double-diplôme à Grenoble, j’ai choisi de l’effectuer en Erasmus à l’University College Cork en Irlande. C’est une université reconnue mais je l’ai surtout choisie car de nombreux cours y sont proposés dont de Sécurité (évidemment), de management et de philosophie. Et puis, j’ai hâte de pouvoir vivre la passion du rugby (et de la bière…) en Irlande ! J’avais pu rencontrer des irlandais lors de mon échange en Angleterre à l’occasion d’un match de coupe du Monde France – Irlande et je les ai trouvés très sympathiques !

Les +

Vie associative.

assos4

J’ai tellement participé à la vie associative qu’il serait compliqué de tout raconter ! Mais pour faire court, j’ai pu participer au Bureau des Elèves et à des associations de formation pour particuliers (FAP Efrei), de lasergame (Ef’Ray), du monde du libre (Efrei Linux) et d’humanitaire (EAH – Efrei Aides Humanitaires). J’ai aussi profité des nombreuses possibilités offertes pour adhérer au Bureau des Sports et faire de la natation. Les associations permettent de pratiquer des activités comme la gestion d’un budget et d’une équipe et ainsi d’acquérir des compétences pratiques précieuses.
Je me suis de plus investie dans le programme « Ambassadeurs » de l’école qui consiste à aller présenter Efrei Paris dans des salons et forums. Cela m’a permis de rencontrer beaucoup de monde à apprendre à parler à des inconnus avec plus de quiétude. On y apprend aussi à argumenter, à défendre les valeurs et les idées portées par l’école. Encore une fois, il s’agit d’une compétence estimée en entreprise, particulièrement dans le monde du conseil.

assos1
assos2

Insertion professionnelle.

A Efrei Paris, les entreprises ne sont jamais très loin ! En effet, grâce à de nombreux évènements comme le Talent Day ou des conférences, il y a souvent des professionnels (qui recrutent) sur le Campus. L’évènement dédié à la recherche de stage pour les M1 et les M2, le Talent Day, accueille ainsi plus de 90 entreprises qui sont chaque année plus nombreuses à vouloir participer. Comme il y a une pénurie d’ingénieurs en informatique, les entreprises souhaitent attirer les élèves dès leurs stages afin de « transformer l’essai » lors de la signature du premier CDI. Signature qui a donc très souvent lieu avant la remise des diplômes.

A titre personnel, grâce à mon double-diplôme ingénieur-manageur, ma licence de philosophie, mon engagement associatif et mon expérience à LVMH, je ne rencontre en effet aucune difficulté à rencontrer les entreprises. C’est même l’inverse, ce sont les entreprises qui me contactent et souhaitent déclencher un processus de recrutement alors même que je ne cherche un CDI que pour dans plus de 6 mois ! J’ai ainsi rencontré en un mois une dizaine d’entreprises qui m’ont toutes fait une proposition d’embauche. C’est assez royal comme situation ! Mais j’en profite tout de même pour bien comparer les offres et prendre du recul par rapport à cette décision pas si anodine !
De plus, je pense qu’il y a aussi une part d’audace à avoir dans le monde professionnel, rien que pour se construire un réseau. Il ne faut pas attendre des autres qu’ils viennent vers nous, il faut aller vers eux. Ainsi, c’est en ajoutant ma tutrice sur LinkedIn que j’ai pu obtenir mon alternance chez LVMH. Il faut provoquer sa chance !

rdd7

Diplômes & débouchés.

Les débouchés sont nombreux : pentest, gestion de l’identité, chiffrement, réseaux, développement sécurisé, SOC, SIEM, gestion de projet… Impossible de tous les lister mais en ce qui concerne les secteurs et les entreprises, tout le monde cherche des spécialistes de la cybersécurité. On note en particulier que, comme pour les autres majeures, les entreprises de conseil et de prestation technique sont traditionnellement très intéressées par les profils Efrei Paris.
Aussi, Airbus CyberSecurity, acteur majeur de la cybersécurité, parraine maintenant la majeure Sécurité des SI.
Enfin, si les carrières dans le privé assurent une rémunération généreuse, on peut aussi choisir de travailler pour l’Etat, notamment à la DGSE/DGSI ou au ministère de la Défense qui ont aussi de grands enjeux cyber et des problématiques/moyens hors du commun.

airbus-1
visite-thales1