Majeure
Big Data

Entièrement enseignée en anglais, la majeure Big Data prépare le futur ingénieur à identifier les besoins et problématiques métier liés à l’exploitation des données massives, à construire des outils d’analyse pour collecter ces données, structurées ou non structurées, à organiser et synthétiser les sources de données sous forme de résultats exploitables pour modéliser et anticiper de nouveaux comportements ou usages, à intégrer les enjeux règlementaires liés à l’exploitation des données personnelles. Elle comporte les enseignements nécessaires en statistiques, en informatique.

Choisissez de naviguer avec :

  • xavier-ingenieur-big-data-grand

    Xavier

    Promo 2018

Majeure
Big Data

Entièrement enseignée en anglais, la majeure Big Data prépare le futur ingénieur à identifier les besoins et problématiques métier liés à l’exploitation des données massives, à construire des outils d’analyse pour collecter ces données, structurées ou non structurées, à organiser et synthétiser les sources de données sous forme de résultats exploitables pour modéliser et anticiper de nouveaux comportements ou usages, à intégrer les enjeux règlementaires liés à l’exploitation des données personnelles. Elle comporte les enseignements nécessaires en statistiques, en informatique.

Choisissez de naviguer avec :

  • xavier-ingenieur-big-data-grand

    Xavier

    Promo 2018

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+

Présentation.

Ayant un goût pour les mathématiques, l’informatique à grande échelle et par le business que j’ai pu approfondir par le biais de la vie associative, je souhaite travailler dans le domaine du big data. Il représente pour moi un moyen de résoudre des problématiques de notre époque, en se basant sur de gros volumes de données collectées et en y apportant une plus-value par l’analyse de celles-ci.

J’ai rejoint Efrei Paris directement après un bac S, en prépa intégrée. J’ai fait ce choix pour pouvoir avoir des cours d’informatique dès la première année d’études supérieures. Au moment de choisir ma majeure, en fin de 3ème année, j’avais ainsi appris plusieurs langages et types de programmation.

Je suis intéressé par les secteurs des transports et de l’énergie, car ce sont des secteurs où la donnée peut apporter de fortes améliorations : précision d’un trafic ferroviaire, réduction de la consommation énergétique, optimisation de la répartition des ressources, etc.

Les applications sont diverses dans ce domaine ; domaine qui représente de nombreuses opportunités d’embauche. En arrivant sur le marché du travail, j’aurais le choix du secteur et du métier dans lequel je souhaite travailler.

ONEPOINT-1
DSC00067

Programme.

Une force de l’Efrei est la diversité de la formation avant de choisir sa majeure. Il y a un bon équilibre entre l’informatique, les matières scientifiques et la culture de l’ingénieur (communication, langue, finance, etc.) pour avoir des bases solides en arrivant dans sa majeure qui, elle, permet de développer des compétences dans un domaine plus spécifique. Les bibliographies conseillées en cours et les MOOCs en ligne permettent de creuser des sujets qui nous intéressent plus particulièrement. Ceci, en plus des projets, permet de nous spécialiser dans des domaines en particulier.

icone-informatique_Plan de travail 1

Fondamentaux

Machine Learning
Applied Statistics
Distributed Algorithms
Convex Optimisation
Functional Data Programming
Advanced Machine Learning and Text Mining

icone-informatique_Plan de travail 1

Applications

Data structuring and NoSQL databases
Hadoop stack – Hive
Introduction to Cyber security
Data Visualisation and Applications
Applications of Big Data for IoT

icone-projet

Projets Innovation en M1

Méthodologie et suivi technique
Business Plan
Coaching : accompagnement des équipes
Innovation Day : Concours avec un jury de professionnels

icone-formation professionnelle_Plan de travail 1

Formation Professionnelle

Stage technique de 4,5 mois à partir de mi-avril

icone-secteurs

Secteurs (au choix)

Développement durable
Énergie
Finance et bancassurance
Nouveaux média et jeux vidéo
E-santé
Télécommunication et Internet
Transports

icone-metiers

Métiers (au choix)

Architecte SI
Consultant
Entrepreneur
Expert
Ingénieur d’Affaires
International project manager

icone-enseignements technologiques

Fondamentaux

Statistics and Machine learning
Artificial Intelligence
Python, R and Scala programming
Data wrangling
Use case modelling

icone-enseignements technologiques

Compléments et ouverture

Artificial Intelligence, Deep Learning and Applications
Blockchain: Challenges and Opportunities
Big Data for Companies
Créativité et entreprenariat
Design et conception
Internet of Things
Innovation santé
Management de la sécurité
Web et 3D
Analyse, vulnérabilité du logiciel
Security Seminar

icone-secteurs

Ouverture scientifique (au choix)

Big Data
Authentification, sécurité et accès
Multimédia et applications 3D
Design et conception
Innovation Santé et médecine
Créativité et entreprenariat

icone-formation-generale_Plan de travail 1

Formation générale

Droit
Culture et communication
Séminaire S’adapter dans un monde globalisé
Séminaire Manager et élaborer
Anglais ou FLE (Groupes thématiques)
LV2 (facultatif)
Conférences et tables rondes académiques

icone-projet

Projet de fin d'études

Veille technologique
Gestion et technique
Recherche de financements
Piloter un projet de R&D dans la définition des phases et le « sourcing » des équipes.

icone-formation professionnelle_Plan de travail 1

Formation professionnelle

Stage Ingénieur (de fin d’études) de 6 mois à partir de mi-février

Les +

picto_globe

Une formation complète

Diversité des matières enseignées : équilibre entre l'informatique, les sciences, culture de l'ingénieur

picto_users

Pluralité des majeures

picto_carton

Diversités des expériences professionnelles

picto_valider

Vie associative

picto_rose

Ouverture internationale

picto_users

Echnages inter-promos

Notamment grâce à l'intégration

Les +

Projets.

abys-equipe

Les nombreux projets au cours de la formation permettent de développer un esprit d’initiative et l’ouverture sur des sujets variés. En travaillant en équipe et de façon autonome, tout en étant cadrés, ils nous habituent à la vie en entreprise. Les projets les plus marquants sont le projet transverse en 3ème année, où avec mon groupe nous avons développé une plateforme de calendrier définissant des plages horaires de travail, ou le projet d’innovation en 4ème année, où nous avons développé une application permettant de prévenir les secours. Sur ce dernier projet, nous avons été particulièrement efficaces grâce à la cohésion du groupe renforcée par des séances de coaching prévues dans le cadre du projet. Je conseillerai aux nouveaux étudiants de bien s’investir sur les projets et de garder un suivi de ceux-ci pour s’y référer plus tard notamment dans le cadre de la recherche de stage par exemple.

logo-abys
5- SEPEFREI – entretien de groupe

Les +

International.

Dans le cadre du semestre d’études à l’étranger de 3ème année, je suis parti au Canada, à Montréal, à l’université Concordia. En immersion dans ce pays étranger j’ai pu voir une nouvelle culture, un mode de vie différent et une nouvelle façon de travailler. En résidence étudiante, nous n’avons pas seulement rencontré des canadiens mais de nombreuses nationalités : mexicains, suisses, japonais, etc. Nous avons profité des week-ends pour visiter d’autres villes alors proches comme Toronto, Québec City, New York ou bien des parcs naturels. Cette expérience m’a vraiment donné le goût de l’étranger, que je n’avais pas spécialement avant de partir. Aujourd’hui je n’ai qu’une envie, c’est de retourner dans un autre pays, découvrir une autre culture ; c’est pourquoi je vais chercher mon stage de dernière année à l’étranger.

4- Canada – voyage New York
4- Canada – voyage New York Times Square
4- Canada – voyage Toronto

Les +

Vie associative.

5- SEPEFREI – Congrès National d’Hiver 2017

Attiré par le monde de l’entreprise, j’ai rejoint SEPEFREI, la Junior-Entreprise de l’école, dès mon entrée en L1. C’était tellement enrichissant que j’y suis resté trois ans. La dernière année, j’étais président de l’association ; je devais coordonner une équipe d’une vingtaine de personnes sur des projets très variés. Les Junior-Entreprises sont des associations professionnelles où nous mettons en pratique ce que nous apprenons en cours, pour des clients en entreprise, à savoir pour nous du développement, du conseil dans le domaine du numérique ou des études sectorielles. J’ai ainsi été en contact avec plusieurs clients, pour lesquels j’ai été chef de projet où je faisais notamment le lien entre eux et une équipe de développeurs. Pour un des clients, j’ai été amené à présenter son projet à l’académie de médecine, devant un comité de DRH et médecins du travail. Les Junior-Entreprises forment le plus grand mouvement étudiant confédéré de France, ce qui m’a permis de participer à de nombreux événements (congrès, conférences, afterworks, etc.) et ainsi rencontrer des étudiants de différentes formations, ce qui m’a apporté une certaine ouverture d’esprit. Nous avons aussi organisé des événements sur le campus, gagné des prix, fait des week-ends d’équipe, etc. La vie associative d’Efrei Paris permet de s’impliquer sur des projets qui nous tiennent à cœur et qui nous font vivre des expériences auxquelles on ne s’attendait pas forcément en arrivant dans le supérieur. C’est une richesse qui apporte une très bonne ouverture à la formation et qui permet d’avoir un parcours encore plus personnalisé selon nos envies.

5- SEPEFREI – une formation par Alten
5- SEPEFREI – Victoire du prix avec Dauphine Junior Conseil – sur scène

Diplômes
& Débouchés.

Si les métiers du numérique sont très prisés, ils le sont particulièrement dans le domaine du Big Data. C’est un secteur en pleine expansion, qui présente de nombreux champs d’application et un grand nombre d’entreprises s’y intéressent. En se spécialisant dans ce domaine, on peut choisir son secteur et son métier en arrivant sur le marché du travail. Les offres d’emploi étant importantes, on peut facilement être embauchés avant d’avoir son diplôme. Les opportunités à l’international sont également nombreuses dans ce domaine.

Un des gros plus de ce domaine est que les métiers y sont très variés et que la latitude de ce qu’on peut faire est importante. Les métiers en Big Data ont une part plus ou moins importante d’informatique, de mathématiques, d’analyses. Je m’oriente personnellement plutôt vers des métiers comme data scientist, pour le côté analyse qui m’intéresse particulièrement. Les métiers peuvent couvrir différentes branches de l’informatique : traitement de données, transport de l’information, sécurité des réseaux, calculs à grandes échelles… chacun peut y trouver quelque chose qui l’intéresse.

La majeure Big Data ouvre à de nombreux débouchés dans ce domaine et offre la possibilité de choisir ce que l’on veut y faire. Les choix se font au fur et à mesure des projets et des stages, et pourront évoluer au cours de la vie professionnelle. En arrivant à Efrei Paris, je voulais travailler dans le domaine du logiciel, mais au fur et à mesure des années je me suis orienté vers le big data. Les différentes applications dans le cadre de ma majeure et notamment les cours ayant trait à la manipulation des données m’ont décidé.

Photo RDD2

Insertion
professionnelle.

Les cours de communication, les nombreux séminaires, ateliers ou forums au fur et à mesure des années permettent de se préparer au marché du travail. Avec un stage par an, on appréhende peu à peu la vie en entreprise, ce qui fait que l’insertion professionnelle en dernière année se fait naturellement. Il faut tirer profit au maximum des rencontres avec les entreprises proposées par différents biais au cours du cursus pour prendre des conseils, discuter de son projet professionnel, améliorer son approche, etc. C’est en ayant un pied en entreprise pendant les études qu’on se prépare le mieux au monde du travail ensuite.

Je trouve également qu’il faut avoir en tête de multiplier les expériences professionnelles pendant ses études et de capitaliser au maximum dessus. Plus on avance dans les études et plus la recherche de stages est facile si on a travaillé pour plusieurs entreprises auparavant, réalisé plusieurs projets en lien avec les domaines qui nous intéressent, et qu’on les met en avant comme il le faut. Il faut privilégier la qualité des expériences à la quantité, mais saisir chaque opportunité qui se présente.

Pour construire son réseau, il ne faut pas hésiter à s’ouvrir, à participer aux événements proposés et à sortir de son cadre habituel. Pour moi, la meilleure façon de le faire est l’implication dans la vie associative. En étant à la Junior-Entreprise, j’ai notamment rencontré de nombreux clients, reçu des formations de dizaines d’entreprises et rencontré énormément d’étudiants avec qui je serai peut-être amené à travailler plus tard.

ONEPOINT-1
DSC00067