• Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+
 
 
 

Mai 2009

Mathilde Soler, comédienne dans la troupe de théâtre de l’Efrei Yé Mistikrik, a reçu le Prix de la meilleure actrice au Festival Arrache Coeur de l’Ecole Centrale de Paris.

A l’occasion de la 7ème édition du Festival Arrache Coeur au théâtre de la résidence de l’Ecole Centrale Paris, six troupes d’étudiants amateurs issues de différentes Grandes Ecoles et Universités, ont été confrontées à un jury de professionnels et à un jury d’étudiants.

Les spectateurs et les jurys ont pu ainsi apprécier, du 11 au 13 mai, les pièces suivantes :

  •     12 hommes en Colère, de Reginald Rose, par la troupe de Sup’Optique
  •     La Nuit de Valognes, d’Eric-Emmanuel Schmidt, par la troupe de Centrale Lille
  •     Dindon, de Feydeau, par la troupe de l’Université de Paris
  •     La Clinique, adapté d’une nouvelle de Edgar Poe, par la troupe de Supélec
  •     Songe d’une Nuit d’été, de Shakespeare, par la troupe de l’ESSEC
  •     La Dame de chez Maxim’s, de Georges Feydeau, par la troupe de l’Efrei


Le jury professionnel du Festival Arrache Coeur 2009 a décerné le Prix de la meilleure actrice à Mathilde Soler (Promo 2010) de la troupe théâtrale Yé Mistikrik ? de l’Efrei pour le rôle de Mme Petypon dans La Dame de chez Maxim’s de Georges Feydeau.

Ce Prix récompense une présence sur scène et un jeu remarquables, des qualités que les mordus de Yé Mistikrik ? avaient déjà savourées l’an passé et qui ne sont pas sans rappeler la grande Jacqueline Maillan, cette même Jacqueline Maillan dont bien des humoristes aujourd’hui se disent redevables tant ils s’en inspirent. Mais Mathilde Soler est surtout portée par la passion du jeu sur scène avec ses partenaires et, comme à son habitude, reste humble : « C’était une sensation étrange, mélangée. J’étais contente bien sûr mais en même temps un peu déçue, déçue pour la troupe, j’aurais préféré que la troupe obtienne le Prix de la meilleure pièce. » Il semblerait que le jury ait d’ailleurs longtemps hésité pour le Prix de la meilleure pièce : ce n’est que partie remise !

Quant à Mathilde, elle a l’étoffe d’une grande comédienne et le jury de professionnels du Festival Arrache Coeur de Centrale Paris ne s’y est pas trompé : nos hommages, Mme Petypon!

Yé Mistikrik ?, association étudiante présidée par Camille Benoît pour l’année universitaire 2008-2009, compte 21 comédiens et propose 2 à 3 représentations par an dans un théâtre parisien.

 

22 octobre 2009

Partager cet article

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Google+