Une application de sondage pour des amphis interactifs

Afin d’apporter plus d’interactivité aux amphis et de mesurer l’assimilation des concepts, des enseignants de l’école d’ingénieur ont intégré une application de sondage, Mentimeter, au sein de leurs cours. Un outil qui séduit les étudiants et présente une vraie valeur ajoutée sur le plan pédagogique.

 

« En plus de rendre le cours plus dynamique et d’impliquer les élèves, l’application de sondage nous permet d’évaluer notre niveau de compréhension du cours et d’ajuster ainsi le temps de travail consacré à la matière. » explique Paul-Henri [Promo 2021]. En qualité de délégué des élèves, Paul-Henri a reçu des retours très positifs de ses camarades sur l’utilisation de l’outil. « Les TD (travaux dirigés) viennent généralement après le début du cours magistral. Lorsque le CE (Contrôle Écrit) arrive en milieu de semestre, nous n’avons eu qu’une ou deux séances de TD. Les sondages nous permettent de vérifier qu’on est capable d’appliquer le cours avant les TD».

 Alain Moretto, enseignant-chercheur en électronique à l’initiative de cette méthode au sein d’Efrei Paris explique sa démarche : « La nouvelle génération a besoin d’être impliquée, d’être sans arrêt interpellée pour rester motivée et concentrée. Le professeur ne peut plus se contenter de dérouler son cours de façon magistrale. Il doit intégrer les outils utilisés par cette génération pour susciter son intérêt. Par ailleurs, en autorisant l’usage des smartphones, les étudiants se responsabilisent davantage vis-à-vis de son usage en amphi. »

Inspiré des jeux télévisés comme « Que le meilleur gagne », le fonctionnement de l’application est simple. Le professeur crée des questions ouvertes, fermées ou à choix multiples, limitées dans le temps ou chronométrées pour son cours. Les étudiants se connectent avec leurs identifiants à l’application sur leur smartphone ou ordinateur et répondent aux questions. Le professeur peut ensuite visualiser les réponses.

L’outil de sondage Mentimeter présente de nombreux intérêts, il permet notamment de :

  • mesurer l’intégration et l’assimilation des concepts développés en cours en affichant les résultats et les temps de réponses
  • ajuster en conséquence le cours et faciliter l’assimilation des concepts
  • générer le débat pour comprendre comment les étudiants raisonnent, comment les faux raisonnements se mettent en place
  • créer du challenge en identifiant celui qui répond le plus vite
  • rythmer et dynamiser le cours
  • maintenir l’attention

« Bien évidemment, l’outil est à utiliser avec beaucoup de bienveillance pour faire progresser les étudiants. Ça les aide à rester actif, à poser des questions quand ils ne comprennent pas, à ne pas décrocher.  Ils deviennent, au fur et à mesure des cours, co-créateur de leur apprentissage.». témoigne Alain Moretto.

Le professeur ne peut plus se contenter de dérouler son cours de façon magistrale. Il doit intégrer les outils utilisés par cette génération pour susciter son intérêt.

Alain Moretto Enseignant-chercheur en électronique, Responsable de la Majeure Avionique & Espace
04/05/2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. en savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer