SEPEFREI : entreprendre a de l’avenir

Plus les années passent et plus SEPEFREI est connue et reconnue en tant que Junior-Entreprise. Toujours plus d’objectifs et d’ambition, c’est une association particulièrement active. Elle se situe d’ailleurs dans le top 30 des meilleures de France 2011-2013 parmi 160 structures. Lumière sur les raisons de ce succès.

 

 

 

Bientôt 30 ans et pas une ride… Et bien non, puisqu’à la tête de SEPEFREI, il n’y a que des étudiants ! Un mandat de plus vient de s’achever pour l’association Efreienne qui a élu son nouveau président en mars dernier : François Chevallier [promo 2016].

Rappelons-le, SEPEFREI est une Junior-Entreprise (J.E.). Cela signifie qu’elle a le statut d’association mais qu’elle fonctionne de la même manière qu’une société avec ses rendez-vous clients, ses devis chiffrés, ses impôts et ses cotisations sociales, la rémunération de ses intervenants et donc les dizaines d’heures de travail hebdomadaire qui vont avec pour mener à bien des projets. Tous les membres prennent sur leur temps personnel pour répondre à divers appels d’offre et réaliser des prestations de développement informatique -création de logiciels, design web, conseil- pour leurs clients.

L’objectif : faire ses premiers pas dans le monde professionnel avec, comme base, les compétences assimilées à l’Efrei, comme l’explique Pierre Narce [promo 2015], l’ancien Président de SEPEFREI. « C’est un véritable tremplin pour certains étudiants qui, souvent, rencontrent leurs futurs recruteurs. C’est comme ça que j’ai trouvé mon stage chez Solucom. »

 

Un succès grandissant

L’association est désormais une J.E. remarquable et surtout remarquée, dans le top 30 des meilleures de France 2011-2013. Elle vise l’excellence et elle semble pouvoir l’atteindre grâce à une méthode de travail riche de son expérience :

  • des étudiants minutieusement sélectionnés : plusieurs recrutements –très sélectifs- comprenant des mises en situations ainsi que plusieurs entretiens sont réalisés chaque année pour renouveler les membres de l’association.

 

  • des projets sérieusement traités : « La qualité est notre priorité. C’est pourquoi, les technologies évoluant rapidement, nous devons mettre à jour nos compétences très régulièrement », affirme Pierre. Chaque projet nécessite un travail rigoureux réalisé par des membres investis et passionnés. « Le plus difficile est de concilier investissement professionnel et parcours scolaire », ajoute-t-il ensuite. L’avantage, pour SEPEFREI, ce sont les tarifs compétitifs qu’elle propose. Et lorsqu’elle a besoin d’un appui sur un projet, c’est à son vaste réseau d’anciens qu’elle fait appel. Résultat : des clients et des partenaires satisfaits et qui la recommandent, à l’instar de Toyota, Alten, Ingenico ou encore BNP Paribas.

 

  • une politique de communication bien menée : le succès ne serait peut-être pas tel si SEPEFREI n’entretenait pas son image. L’an dernier encore, les membres ont procédé à un changement de charte graphique, de logo, à la création d’une application mobile et à la refonte du site Internet. En parallèle, pour augmenter sa visibilité, elle s’est constituée un Dossier de Presse. En découlent des retombées sous forme d’articles, d’interviews et de publications de communiqués dans divers médias –Cap Campus, MCE, L’Etudiant, Digischool, educpros.fr…

 

  • un travail récompensé : la notoriété de la J.E. atteint son summum avec sa participation à divers prix et l’obtention de récompenses (concours, awards, challenges, Labels). La dernière en date : elle a été désignée « Junior gagnante 2014 » du concours réseau organisé par la CNJE –Confédération Nationale des Junior-Entreprises. SEPEFREI a également été finaliste du Label Communication 2014. « Nous sommes la seule Junior-Entreprise ingénieure à accéder à ce niveau de la compétition pour ce Label. Cela représente déjà une victoire en soi. L’objectif de mon mandat 2013-2014 est donc atteint », souligne Pierre.

 

Poursuivre dans cette lancée

Et même si SEPEFREI n’a pas remporté le Label Communication 2014, le bilan du mandat 2013-2014 est plus que positif pour Pierre. « A mon arrivée à l’Efrei, je cherchais à acquérir une expérience associative forte. SEPEFREI est aujourd’hui une passion que je partage avec toute l’équipe. Sans les liens qui nous unissent, sans une telle régularité des mandats, nous n’en serions pas là », ajoute-t-il, nostalgique.

Cette année, la J.E. a concrétisé une dizaine de projets. « Pour gérer au mieux les chantiers à venir, le conseil d’administration 2014-2015 s’est doté d’un membre supplémentaire. Ce nouveau mandat s’attachera à continuer les efforts réalisés en termes de communication tout en développant l’activité commerciale. »

C’est donc avec une équipe renouvelée et des membres toujours plus motivés que l’association va entamer cette année. Désormais ancrée dans le milieu des J.E., elle est presque devenue une référence. La preuve que l’on peut « être professionnel sans avoir le statut d’une entreprise »… Et ça, ce sont les médias qui l’ont dit !

15/05/2014

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. en savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer