L’Efrei, école anti-crise – Le Nouvel Observateur

26 janvier 2012

Le Nouvel Observateur met en avant les écoles anti-crise, écoles qui assurent aux étudiants une insertion rapide dans le monde professionnel après l’obtention du diplôme.

Dans son classement, l’hebdomadaire présente, par ordre alphabétique, les écoles d’ingénieur post-bac et post-prépa ainsi que les écoles de commerce.

nouvel_obs

 

Parmi les écoles d’ingénieur post-bac, l’Efrei se positionne en tête du palmarès dans les critères suivants :

  • 1ère ex-aequo sur le critère « pourcentage de diplômés embauchés en 3 mois »
  • 1ère sur le critère « pourcentage d’élèves embauchés dès la sortie »*
  • 1ère sur le critère du « salaire moyen brut annuel hors prime » avec un montant de 38 750 €
  • 2ème sur le critère du « salaire moyen brut annuel primes incluses » avec un montant de 39 950 €

*Lors de leur stage Ingénieur en dernière année du cycle Master, plus de 80 % des élèves reçoivent une proposition de pré-embauche 3,5 mois avant l’obtention de leur diplôme.

 

Parmi les écoles d’ingénieur post-bac et post-prépa (Centrale Paris, Polytechnique, Mines Paris, Ponts Paris Tech…), l’Efrei se classe :

  • 1ère ex-aequo sur le critère « pourcentage de diplômés embauchés en 3 mois »
  • 9ème sur le critère « pourcentage d’élèves embauchés dès la sortie »
  • 7ème sur le critère du « salaire moyen brut annuel hors prime »
  • 12ème sur le critère du « salaire moyen brut annuel avec primes »

 

 

Palmarès des Grandes Ecoles anti-crise

Télécharger le pdf

 

27/01/2012