GymnEyes : le premier logiciel de rééducation orthoptique

Porté par 4 élèves-ingénieurs de l’Efrei, le projet GymnEyes a décroché la médaille d’Argent dans la catégorie « Innovation » de la finale française Imagine Cup 2016, compétition étudiante internationale organisée par Microsoft.

Les 4 membres de l’équipe GymnEyes sont issus de de la promotion 2017 et étudient dans différentes Majeures de l’école d’ingénieur :

 

Un logiciel orthoptique pour mesurer la progression du patient

Suite à une séance chez un orthoptiste, l’un des membres de l’équipe ressort stupéfait : les orthoptistes disposent d’outils assez « rudimentaires » qui ne permettent pas d’évaluer les progrès réels des patients.

De cette expérience, l’équipe a l’idée de créer un logiciel à destination des orthoptistes afin de rééduquer et réadapter les yeux. L’objectif du logiciel est d’apporter un nouveau support au suivi patient.

A l’aide d’une caméra, la solution détecte la pupille du patient et suit les mouvements réalisés. Les données sont collectées, centralisées dans le dossier du patient et transformées sous forme de graphes. L’orthoptiste est ainsi à même de  jauger la progression du patient au cours des séances et dispose d’un véritable outil de suivi dans le temps.

Pour développer ce projet, l’équipe reçoit le soutien de plusieurs experts de la santé exerçant à l’ASIP Santé – l’Agence des Systèmes d’Information partagés de Santé-, au CIU Santé – Centre d’Innovation et d’Usages en Santé -, dans le Département d’Orthopsie et Ophtalmologie de l’Hôpital Necker et de New Health,  association indépendante dont la mission est de faire émerger et d’accompagner l’innovation en santé.

 

Focus technologique

Gymneyes est un logiciel codé en C# et l’équipe a choisi d’utiliser la plateforme de développement de Windows : Visual Studio 2015.
Pour gérer les images et ainsi suivre le mouvement des yeux (algorithme Eyes Tracking), elle s’est servie de la bibliothèque open source Open CV avec un wrapper C#. Pour les graphes, elle a opté pour la bibliothèque OxyPlot, open source également.
Le logiciel requiert l’utilisation d’une webcam à la résolution 720p ou 480p HD minimum pour fonctionner correctement, ce qui correspond à la majorité des webcams intégrées dans les ordinateurs portables qui entrent sur le marché actuellement.

 

Partenaires

asip ciu newhealth Logo-Necker-V-cs3

Crédits photos : Microsoft

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
06/04/2016