Fusion des concours Puissance 11 et Alpha : le Concours Puissance Alpha regroupe 16 écoles d’ingénieur

Les concours Puissance 11 et Concours Alpha viennent de fusionner pour devenir le concours Puissance Alpha qui regroupe 16 écoles d’ingénieur privées post-bac dont l’Efrei et l’Esigetel.

Dès cette année, le concours Puissance Alpha sera présent sur la plateforme APB – Admission Post-Bac – et offrira 3 000 places pour 16 grandes écoles d’ingénieur : CPE Lyon, EBI, Efrei-Esigetel, Elisa Aerospace, Esaip, Escom, Eseo, ESIEA, Esiee Paris et Amiens, les trois Isen, Isep, HEI et 3IL dont la plupart bénéficie déjà de la labellisation EESPIG (Etablissement d’enseignement supérieur d’intérêt général).

Pour les futurs bacheliers, cette fusion offre l’avantage de leur donner accès à plus de 50 voies d’orientation possibles : aéronautique, biologie, informatique, numérique, robotique, santé, électronique, ingénierie d’affaires, entrepreneuriat, environnement, architecture, agroalimentaire, logistique…

Elle permet en outre de simplifier leurs démarches : un seul dossier, une seule journée d’épreuves, une seule série d’examens, 48 centres de concours dont 8 à l’étranger.

Sélection des candidats au concours Puissance Alpha

Lors de la phase d’étude du dossier, les étudiants dotés d’un excellent dossier académique pourront être déclarés « grands classés » et dispensés des épreuves écrites.

De manière générale, les bacheliers S devront passer 4 épreuves écrites lors du concours fixé au 28 avril 2018 : mathématiques, physique, chimie-biologie et motivation-personnalité.

Le concours est également ouvert aux élèves de terminales issus des séries ES spé maths, STI2D et STL. Ils passeront, quant à eux, un entretien de motivation directement dans les écoles visées.

En savoir plus sur les conditions d’admissions à l’Efrei

25/09/2017