Mathieu Spiry

Promo Efrei 2010
Co-founder and CEO
Comet

ecole ingenieur - Mathieu Spiry

Son parcours à l’Efrei

Le BAC S spé Maths en poche, Mathieu intègre l’Efrei en prépa intégrée. En 3e année, il fait son séjour académique à Londres et à son retour en 2008, il s’investit dans la vie associative en tant que vice-président de l’association MacEfrei. C’est à ce moment qu’il créé sa première société : Prépa-Mednet, la première prépa médecine sur internet en France.

En cycle ingénieur, il choisit la Majeure « Système d’Information » puis intègre Audencia Nantes en vue d’obtenir le double diplôme Ingénieur-Manager. Suite à un séjour académique de 4 mois aux Etats-Unis, il revient en France pour effectuer son stage de fin d’études dans un cabinet de conseil en IT afin de se former au business development.

Après son stage de fin d’études, Mathieu met un terme à l’aventure Prépa-Mednet et lance une nouvelle société avec deux autres Efreiens (dont Aurélien Sibiril) : Ideanov, une agence de conseil en innovation. Il recrute jusqu’à 8 collaborateurs et ouvre une deuxième agence à Nantes. L’entreprise travaille avec de nombreux clients et réalise plus d’un million de chiffre d’affaire.

Après 5 ans, Mathieu et ses associés rêvent d’autres horizons… Ils réduisent progressivement l’activité d’Ideanov en vue de lancer une nouvelle startup qui leur tient à coeur. Il s’agit de Comet, la première application mobile permettant de regrouper automatiquement les photos de tous les participants d’un même événement. Début 2016, Comet lève des fonds, intègre l’accélérateur OrangeFab France et signe un très beau partenariat avec Orange qui lui garantit déjà une belle accélération et une belle présence en France.

Entretien avec un serial entrepreneur !
ecole ingenieur - Comet logo

Comment devient-on serial entrepreneur ?  Pourquoi récidiver ? D’où vient cette envie ou ce besoin d’entreprendre ?

Ce qui m’a donné envie d’entreprendre et de monter plusieurs sociétés est surtout la recherche de solution à des vrais problèmes rencontrés par d’autres.

Pour prepa-mednet en 2008 : mon frère, alors étudiant en première année de médecine, avait beaucoup de mal à trouver des ressources de qualité sur internet et surtout une solution efficace pour réaliser des QCM blancs classants.

C’est alors que nous avons eu l’idée de faire un site d’abord pour lui et ses amis avant d’envisager de rendre service à plus d’étudiants en médecine en créant une plateforme d’e-learning destinée à tous.

Pour ideanov : l’idée première était de faire de « l’IT for equity », c’est à dire prendre une participation au capital de nos clients contre du développement informatique, pour les startups sortants des écoles de commerce.

Avec mon équipe, nous avions les compétences techniques pour développer toute sorte de nouveaux services, et les jeunes entrepreneurs sortant d’écoles de commerce ne trouvaient jamais de développeurs pour concrétiser leurs idées, nous pouvions les aider.

Pour Comet : Cela part d’un problème récurrent : après des événements entre amis ou en famille, je n’arrive jamais à récupérer les photos prises par les autres et c’est très frustrant (Bon, j’avoue que je n’envoie jamais mes photos non plus). Après mon mariage et les énormes difficultés à récupérer les photos des invités, moi et mes co-entrepreneurs, nous avons décidé de nous lancer dans une nouvelle aventure, une fois encore dans l’optique de créer un service utile et agréable à utiliser.

 

Quand est-ce que vous vous êtes dit pour la première fois que vous alliez devenir entrepreneur ?

Je viens d’une famille avec beaucoup de professionnels libéraux, dont mon père, et le voir tous les jours si autonome, indépendant et libre m’a donné envie de bénéficier des mêmes conditions de travail, mais dans un domaine différent. J’ai donc su très tôt que je souhaitais travailler « pour moi », bien avant le BAC.

Comment s’est passée votre aventure dans la première start-up ?

L’expérience a été très enrichissante. J’ai appris que rien n’est simple et que tout problème a une solution.

Cela m’a aussi permis de mettre en pratique l’ensemble des cours enseignés à l’école (développement, comptabilité – oui nous avons /avions des cours de compta à l’Efrei-, management, droit, etc.) tout en me permettant de valider définitivement mon projet professionnel.

Prépa-mednet a aussi été une réussite sur le plan humain, cela a confirmé le fait que mon associé et moi savions travailler ensemble et que nous n’allions pas nous arrêter là. Cette aventure s’est soldée par un échec (nous avons fermé la société 3 ans plus tard) mais c’est sans aucun doute elle qui m’a le plus appris dans ma jeune carrière d’entrepreneur.

 

Qu’est-ce qui vous ferait arrêter ?

Rien, ou peut être un voyage dans l’espace, mais ne le dites pas à mon entourage !