Pourquoi Devenir ingénieur généraliste
En Informatique
et Technologies
du numérique ?

Et si l’informatique et les technologies du numérique permettaient de construire un monde plus facile à vivre, plus inventif, plus juste, plus dynamique, plus humain ? Le secteur du numérique connait un formidable essor. Chaque jour, il réalise des défis qui dynamisent l’ensemble des activités humaines et économiques et participe directement au progrès général de l’humanité : médecine, biologie, physique, aéronautique, environnement, énergie, transports, éducation, objets « intelligents » (domotique, GPS…), finance, recherche…  

 

Ingénieur, le premier constructeur du monde de demain

Parce qu’il travaille essentiellement à l’amélioration de l’ensemble des conditions de vie des hommes, l’ingénieur en informatique et technologies du numérique représente le premier constructeur du monde de demain. Par ses compétences à la fois scientifiques, techniques et managériales, il est naturellement appelé à assumer de hautes responsabilités. S’offre à lui un choix de carrières riches.

voir les carrières des ingénieurs Efrei POURQUOI FAIRE LE CHOIX DE L’EFREI ?

 

Des secteurs porteurs

Avec la généralisation de la dématérialisation des supports (livres, billets, factures, tickets, etc.), la multiplication des bases de données informatiques massives et Internet, les technologies du numérique sont devenues incontournables et les questions de sécurité primordiales.

 Voir les secteurs d’activités

 

« Qu’est-ce que le numérique ? »

Réalisée par Pasc@line et le SyntecNumérique

 

Secteur du numérique, repères*

  • En 2012 : 35 000 recrutements et 5 000 créations de postes de cadres en informatique et technologies du numérique
  • Prévisions entre 2005 et 2015 : 149 000 créations d’emplois, besoin d’embauche de 207 000 personnes. (Source : DARES)
  • Les recrutements de profils TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) pour 2010 représentent 62 % du total des embauches, soit environ 28 000 personnes dont 32% de jeunes diplômés.
  • 42 milliards d’euros, c’est le CA du secteur des logiciels et services en France en 2008, soit presque autant que la pharmacie ou l’aéronautique.
  • 7% du PIB en France provient des TIC, ce qui équivaut à une hausse de 26,6% en un an.
  • Plus de 350 000 emplois dans les TIC sont de niveau bac+5, dont près de 90 000 en SSII.
  • 34 ans : c’est l’âge moyen dans le secteur des TIC.

*Source : Association Pasc@line et le Syntec numérique

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn